Rebond des exportations japonaises au mois de juillet

  • A
  • A
Rebond des exportations japonaises au mois de juillet
Partagez sur :

Après deux mois de baisse, les exportations japonaises se sont redressées en juillet. Le ralentissement économique en Europe et la hausse des importations pèsent néanmoins sur la balance commerciale.

Les exportations japonaises se sont redressées en juillet, après deux mois de baisse. Les ventes nipponnes ont ainsi progressé de 3,9% par rapport au mois de juillet 2013, conformément aux attentes des analystes. Au mois de juin dernier, les exportations s'étaient rétractées de 1,9%. L'Asie, moteur de la croissance Selon les statistiques du ministère des Finances, cette reprise a notamment été portée par le secteur automobile, particulièrement en Europe. Les ventes de composants automobiles vers les Etats-Unis ont quant à elles rebondi de 2,1%. L'Asie, qui représente plus de la moitié des exportations japonaises, a également bien progressé ; les exportations vers le continent ont cr�" de 3,4% en juillet, et de 2,6% pour la Chine. A l'inverse, les expéditions de voitures destinées au marché américain ont chuté de 10,3%, signant ainsi leur quatrième mois consécutif de baisse. Toujours selon le ministère des Finances, cette contraction est notamment due à la délocalisation de la production nippone aux Etats-Unis. Hausse surprise des importations Le gouvernement japonais reste d'ailleurs prudent. "La croissance des exportations ne va probablement pas s'accélérer beaucoup à partir de maintenant. L'économie européenne manque d'élan et cela va peser sur la croissance de grands marchés d'exportation du Japon, comme la Chine", indique Takeshi Minami, chef économiste du Norinchukin Research Institute. Les importations de l'archipel ont de surcroît augmenté de 2,3% sur la même période, alors que le consensus les donnait en repli de 1,7%.  La balance commerciale ressort ainsi avec un déficit de 964 milliards de yens (7,03 milliards d'euros) pour le mois de juillet.