Obama annonce un plan pour l'emploi de 447 milliards de dollars

  • A
  • A
Obama annonce un plan pour l'emploi de 447 milliards de dollars
Partagez sur :

c'est plus que les 300 milliards de dollars estimés...

Très attendu, le plan pour l'emploi du président américain a été dévoilé hier soir. Barack Obama a annoncé dans un discours télévisé une enveloppe de 447 milliards de dollars, plus élevée que le montant de 300 milliards de dollars qui circulait ces derniers jours dans la presse. Le projet combine des baisses d'impôts, des dépenses publiques, ainsi que des programmes de grands travaux. La semaine dernière, le président avait estimé qu'il serait possible de créer ainsi 1 million d'emplois, un chiffre qu'il n'a toutefois pas répété hier. Les effets concrets du plan pourraient en tout cas déterminer l'avenir politique de Barack Obama, qui briguera l'an prochain un second mandat de président des Etats-Unis. Son image s'est beaucoup dégradée ces derniers mois, parallèlement à la rechute de l'activité économique américaine et à la persistance d'un taux de chômage supérieur à 9%. Pour être mis en oeuvre, le plan pour l'emploi devra d'abord être adopté par le Congrès, où l'opposition républicaine est majoritaire à la Chambre des représentants, les démocrates conservant une courte majorité au Sénat. Souhaitant éviter un bras de fer dans un contexte économique et politique difficile, le président américain a donc pris soin de ménager le clan républicain. Plus de la moitié du plan porte ainsi sur des réductions de charges payées par les employés et les entreprises. Le président américain est même allé jusqu'à diviser par deux la taxe sur les salaires qui finance le programme de retraite, Social Security. Juste après le discours d'Obama, John Boehner et Eric Cantor, les deux chefs de file républicains de la Chambre, se sont montrés hier soir assez ouverts sur le projet, en indiquant qu'ils souhaitaient que de telles mesures soient discutées. Les républicains devraient néanmoins réclamer rapidement des garanties concrètes sur le financement du plan. En effet, Barack Obama a répété plusieurs fois que toutes les mesures annoncées seraient financées par d'autres économies, afin de ne pas alourdir le déficit public. Mais il n'a donné aucun détail sur ce sujet...