Noyés dans une multitude de promotions, les soldes attirent moins

  • A
  • A
Noyés dans une multitude de promotions, les soldes attirent moins
Partagez sur :

74% des consommateurs comptent profiter de cette période pour faire des achats... Ils étaient 85% il y a un an.

Le coup d'envoi des soldes d'hiver sera donné mercredi prochain, le 8 janvier. Les premiers sondages montrent que l'engouement des Français pour cette période de rabais semble s'essouffler, alors que changent les pratiques de consommation. D'après une étude Ipsos commandée par le Conseil National des Centres Commerciaux (CNCC), 74% des consommateurs comptent profiter de cette période pour faire des achats... Ils étaient 85% il y a un an. Car les opportunités de faire de bonnes affaires se multiplient désormais au cours de l'année, entre promotions, soldes flottant et autres ventes privées. Le sondage montre ainsi que "28% des Français révèlent effectuer moins d'achats pendant les soldes officiels du fait de la multiplication des offres à prix cassés durant l'année". Les soldes seront donc, pour une majorité de Français, l'occasion de faire des achats plus utiles, aux détriments des "achats plaisir". "'Acheter des produits de saisons, dont j'ai besoin immédiatement constitue une motivation de plus en plus forte (65%, +5 points par rapport à 2013). Et effectuer 'des achats anticipés dont j'aurai besoin l'an prochain' en concerne désormais 46% (+6 points par rapport à 2013)", notent les auteurs de cette étude. Moins de précipitation Conséquence : le rush risque d'être moins important dans les magasins. 50% des consommateurs interrogés envisagent de faire les soldes la première semaine contre 58% en 2011. Ils sont aussi moins soucieux d'effectuer des repérages. Ainsi 44% disent avoir l'intention d'aller repérer les produits qui les intéressent avant le lancement des soldes, contre 51% en 2011. Les soldes sont-elles pour autant passées de mode ? "Malgré cette tendance à la baisse, (ils) demeurent un rendez-vous immanquable pour une grande majorité de Français. Parmi ceux qui comptent en profiter, 79% prévoient d'aller chercher des bonnes affaires en centre commercial et 65% sur Internet", constate Ipsos. Pour ceux qui choisiront les centres commerciaux, le budget moyen cette année le budget moyen sera de 121 euros (contre 111 euros pour ceux qui feront leurs achats sur internet).