Médias : Pierre Bergé, Xavier Niel et Matthieu Pigasse sont autorisés à racheter Le Nouvel Observateur

  • A
  • A
Médias : Pierre Bergé, Xavier Niel et Matthieu Pigasse sont autorisés à racheter Le Nouvel Observateur
Partagez sur :

L'Autorité de la concurrence a donné son feu vert au rachat du Nouvel Observateur par les propriétaires du Monde, Xavier Niel, Pierre Bergé et Matthieu Pigasse.

L'Autorité de la concurrence vient de rendre une décision par laquelle elle autorise la prise de contrôle du Nouvel Observateur par Pierre Bergé, Xavier Niel et Matthieu Pigasse. Cette opération s'effectue via leur structure commune Le Monde Libre, propriétaire du groupe Le Monde, et porte sur l'acquisition de 65% du Nouvel Observateur pour la somme de 13,4 millions d'euros. Le fondateur du magazine, Claude Perdriel, conserve 35%. L'acquisition ne porte pas atteinte à la concurrence L'Autorité a considéré que l'opération " n'était pas susceptible de porter atteinte à la concurrence dans la mesure où les parts de marché cumulées des parties restent limitées sur tous les marchés de la presse magazine ". Les différents titre de la nouvelle entité devront en effet  " faire face à des concurrents importants, tel que L'Express-Roularta, Le Point, Le Figaro, Lagardère Active, Prima Media ou encore Marianne ", souligne l'Autorité. Le groupe du Nouvel Observateur  a enregistré une perte nette de 9,8 millions d'euros en 2013.