Marisol Touraine écarte tout déremboursement des frais d'optique

  • A
  • A
Marisol Touraine écarte tout déremboursement des frais d'optique
Partagez sur :

Après le rapport annuel de la Cour des comptes sur la Sécurité sociale...

Marisol Touraine a réagi mardi au rapport annuel de la Cour des Comptes sur la Sécurité sociale... Dans ce document, les Sages préconisent une baisse des remboursements, voire un "éventuel retrait" pur et simple de la Sécurité sociale du secteur de l'optique, même si ces soins sont déjà très faiblement pris en compte par la Sécu (200 millions d'euros par an). "Il n'y aura pas de déremboursement", assure la ministre de la Santé dans un entretien accordé à Ouest France. "On s'aperçoit qu'il y a de marges importantes sur l'optique, des différences assez étonnantes et qu'on est en droit de questionner.... Il s'agit d'engager la concertation et le dialogue pour faire en sorte de peser sur les prix en particulier des lunettes. J'ai bon espoir d'aboutir", ajoute Marisol Touraine, précisant ne pas se "résigner à l'idée que les lunettes deviennent un produit de luxe quand on sait que, évidemment, c'est quelque chose d'essentiel". "Urgence impérieuse" Le constat de la Cour des comptes est sévère. Le déficit de la seule branche maladie devrait se creuser cette année pour atteindre 7,9 milliards d'euros, contre 5,9 milliards en 2012, malgré une maîtrise des dépenses de santé. Dès lors, "la résorption des déficits est d'une urgence impérieuse et immédiate", estime la Cour, qui appelle à accélérer les mesures d'économies, notamment dans l'optique, les hôpitaux et les laboratoires. Ainsi dans l'optique correctrice, la Cour note que l'essentiel du poids des dépenses d'optique est supporté par les complémentaires santé, à hauteur de 3,7 milliards d'euros par an. Concernant les prothèses auditives, la Cour craint que les dépenses ne dérapent de la même façon que dans l'optique dans les prochaines années...