LVMH lance son "Institut des Métiers d'Excellence"

  • A
  • A
LVMH lance son "Institut des Métiers d'Excellence"
Partagez sur :

Il proposera proposera à partir de la rentrée des formations diplômantes, par le biais de contrats d'alternance rémunérés au sein des maisons du groupe.

Transmettre un savoir-faire et mettre en avant les métiers de l'artisanat... C'est l'objectif de LVMH qui annonce mercredi la création de son "Institut des Métiers d'Excellence" (IME), qui proposera à partir de la rentrée des formations diplômantes, par le biais de contrats d'alternance rémunérés au sein des maisons du groupe. Préserver le patrimoine Alors que le milieu de la mode est confronté à une pénurie de main d'oeuvre, cet institut "vient souligner le rôle clé des maîtres d'apprentissage et des tuteurs dans la transmission des savoirs et des savoir-faire. Nos métiers s'inscrivent dans un temps long : l'ensemble des collaborateurs du groupe est attaché à la préservation et à l'enrichissement de ce patrimoine, et fier d'y contribuer par cette initiative originale", explique Chantal Gaemperle, Directeur Ressources Humaines et Synergies Groupe, dans un communiqué. A partir de septembre 2014, une promotion d'une dizaine d'élèves dans chacune de ces classes fera son apprentissage de deux ans chez Dior, Givenchy ou Kenzo, Chaumet ou Louis Vuitton Joaillerie, ou bien parmi les ateliers sous-traitants des joailliers du groupe. Une troisième promotion devrait voir le jour d'ici la rentrée dans la maroquinerie, et d'autres projets sont à l'étude pour la vente et le "visual merchandising" (organisation des vitrines). 6.000 personnes dans la production LVMH explique que les étudiants bénéficieront d'un cursus "alliant enseignement technique et théorique à l'école, expérience au sein des ateliers des différentes maisons du groupe et rencontres avec des maîtres artisans et des créateurs du groupe". "L'Institut des Métiers d'Excellence est le seul programme de formation qui s'associe à des écoles de référence afin de délivrer un diplôme reconnu par l'Etat et de favoriser l'accès des jeunes à l'emploi en valorisant l'alternance dans les domaines de l'artisanat et de la création", se félicite le groupe. A terme, cette initiative pourrait notamment être étendue à l'Italie ou l'Espagne dans la maroquinerie, ou en Suisse dans l'horlogerie. LVMH emploie aujourd'hui 6.000 personnes dans ses métiers de production en France, dont la moyenne d'âge se situe autour de 45 ans, sur un effectif total de 22.000 personnes.