Les salariés de Nice-Matin reçoivent un don de 50.000 euros

  • A
  • A
Les salariés de Nice-Matin reçoivent un don de 50.000 euros
Partagez sur :

Les salariés veulent reprendre le journal placé en redressement judiciaire. Ils ont lancé un appel aux dons.

"Un don dingue". Les salariés du quotidien 'Nice Matin' placé en redressement judiciaire ont reçu mercredi une contribution de 50.000 euros. "Le généreux donateur - qui souhaite garder l'anonymat - nous avait contacté la veille pour nous prévenir qu'il ferait un "don conséquent". Ce passionné des mots a tenu parole", écrivent les salariés sur leur compte Facebook. 257.000 euros récoltés Les employés du quotidien, qui souhaitent racheter leur quotidien via un projet de SCOP ont lancé un appel aux dons via la plateforme Ulule, afin de récolter 300.000 euros. A ce jour, l'objectif est presque atteint puisqu'ils ont déjà réunis un peu plus de 257.000 euros. Cette somme doit servir à "sauver dix petits emplois". "Les candidats à la reprise de Nice-Matin/Var-Matin s'apprêtent à sacrifier les plus jeunes salariés sur l'autel du retour à une rentabilité immédiate", expliquent les porteurs du projet. Projet politiquement soutenu Pour le reste, ils disent avoir déjà trouvé un capital de départ. "Chaque salarié du groupe est appelé à participer au financement, avec l'aide de l'Union régionale des SCOP, le soutien de banquiers vertueux et grâce à un partenaire privé qui est prêt à suivre sur un deal 60-40". Plusieurs personnalités politiques, à commencer par la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti soutiennent le projet des salariés.