Les investisseurs étrangers se sont détournés de la France en 2013

  • A
  • A
Les investisseurs étrangers se sont détournés de la France en 2013
Partagez sur :

Ils préfèrent des contrées où l'environnement fiscal est plus optimal...

Les investissements étrangers vers la France ont plongé de 77% l'an dernier à 5,7 milliards de dollars, d'après un rapport de l'Organisation des Nations-Unies publié mardi soir.  En outre, il s'agit de la plus forte baisse enregistrée au sein de l'Union Européenne. Quatre pays européens à la fiscalité accueillante A l'inverse, ils ont bondi de 392% vers l'Allemagne à 32,3 milliards de dollars...! L'Espagne et l'Italie ont fait même mieux que la France avec des investissements qui se situent à respectivement 37,1 milliards de dollars et 9,9 milliards de dollars. Le rapport souligne qu'au cours des dernières dernières années, ce sont surtout quatre petits pays qui ont enregistré les principales entrées de capitaux au sein de l'Union Européenne, à savoir la Belgique, le Luxembourg, l'Irlande et les Pays-Bas. "Ils offrent un environnement fiscal optimal", souligne le rapport. Reste que ces Etats sont souvent au coeur de stratégies d'optimisation fiscale. La technique du "double irlandais"et du "sandwich hollandais"  est ainsi régulièrement utilisée par certaines multinationales pour réduire leurs impôts sur les sociétés... Les Iles Vierges Britanniques plebiscitées L'ONU a ainsi établi le top 20 des destinations pour les investisseurs étrangers. Les Etats-Unis y figurent en tête avec 159 milliards de dollars, devant la Chine, la Russie et... les îles Vierges britanniques. Pour mémoire, elles figurent toujours sur la liste des paradis fiscaux actualisée ce mois-ci par le gouvernement. Le ministre de l'Economie Pierre Moscovici a regretté le manque de coopération de celles-ci.