Les déclarations des parlementaires ont été dévoilées

  • A
  • A
Les déclarations des parlementaires ont été dévoilées
Partagez sur :

10% des sénateurs et des députés exercent une activité dans le privé

Après les ministres, les parlementaires. Comme elle l'a fait fin juin pour les membres du gouvernement, la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (Hatvp) vient de mettre en ligne les déclarations d'intérêt des députés et sénateurs. Désormais chaque citoyen peut donc se rendre sur le site de l'autorité pour scruter les activités exercées par les élus et se faire une idée de leurs revenus. Décriée par un grand nombre de parlementaires, certains ayant même parlé d'inquisition, l'opération permet en tout cas de tirer d'ores et déjà plusieurs conclusions. Tout d'abord, dans leur grande majorité, les élus se contentent de leurs mandats. Dans un entretien à 'L'Express', le président de la Hatvp Jean-Louis Nadal, explique que les élus ne sont qu'un peu plus de 10% à exercer une activité dans le privé en marge de leurs fonctions électives. Des revenus record pour Serge Dassault Parmi eux, certains présentent toutefois des situations spectaculaires. Pour Serge Dassault par exemple, les 56.389 euros perçus au Sénat pèsent peu dans la balance. Le président du groupe Marcel Dassault a en effet touché 628.820 euros de salaire en 2013 et 6,4 millions d'euros de dividendes. Il faut dire qu'il évalue ses parts dans le groupe à 352 millions d'euros (valeur fiscale de l'usufruit). Un peu moins connu du grand public, Jean-Michel Baylet est aussi dans une situation confortable. Outre son mandat de sénateur, il est en effet patron de presse (groupe la Dépêche du Midi). Jean-Michel Baylet a ainsi déclaré plus de 700.000 euros de revenus pour 2013. De nombreux avocats Les grands patrons restent toutefois rares sur les bancs de l'Assemblée et du Sénat. En revanche, les avocats sont nombreux. Jean-Louis Nadal en recense une quarantaine, dont certains très en vue dans les médias. Jean-François Copé en fait partie. Ses fonctions d'avocat lui ont rapporté 184.734 euros en 2013 (jusqu'au 30 juin) et 313.703 euros en 2012. En 2013, Jean-François Copé a aussi perçu des droits d'auteur (11.939 euros) et a gagné 35.135 euros dans des conférences. Enfin, autre avocat célèbre, Gilbert Collard, a déclaré plus de 390.000 euros de revenus en 2012 (date de son élection). En marge de ses activités juridiques, il a aussi bénéficié de plus de 100.000 euros de droits d'auteur de 2008 à 2012.