Le vieillissement de la population, un poids sur la croissance

  • A
  • A
Le vieillissement de la population, un poids sur la croissance
Partagez sur :

Une étude de Moody's.

Le vieillissement de la population, un poids sur la croissance ? C'est ce qu'estime l'agence Moody's, dans une étude publiée jeudi. Selon ses projections, le phénomène devrait réduire la croissance économique annuelle globale de 0,4 point d'ici 2014-2019, et même de de 0,9 point d'ici 2020-25. De quoi peser sur le taux d'épargne des ménages, mais aussi sur la main d'oeuvre et l'investissement. "On estime qu'une hausse d'un point de pourcentage du taux de dépendance, (soit le rapport de la population âgée de 65 ans et plus à la population âgée de 15 à 64 ans), entraînera entre 0,5 et 1,2 point de baisse du taux d'épargne moyen", expliquent les auteurs de cette étude. La Turquie et le Brésil aussi L'agence estime que les pays développés ne sont plus les seuls à subir ce vieillissement démographique. "De nombreux pays comme la Russie, la Thaïlande, le Chili, et la Chine voient leurs chiffres se détériorer", explique-t-elle. "Même des pays relativement 'jeunes', comme la Turquie ou le Brésil sont concernés". L'année prochaine, plus de 60% des pays passés au crible par Moody's auront "vieilli", affichant plus de 7% de leur population au-dessus des 65 ans. Et d'ici 2020, le nombre de pays "super-âgés", avec plus de 20% de seniors, passera à treize, contre trois actuellement - l'Italie, l'Allemagne et le Japon. La solution ? "Les réformes politiques à moyen terme, pour améliorer le taux d'emploi, rationaliser les migrations, et améliorer les flux financiers peuvent atténuer en partie l'impact du vieillissement sur la croissance économique. Sur le long terme, l'innovation et le progrès technologique pourront aussi provoquer des changements démographiques rapides ", ajoute Madhavi Bokil, qui a rédigé ce rapport.