Le Qatar intéressé par les parts de Daimler dans EADS ?

  • A
  • A
Le Qatar intéressé par les parts de Daimler dans EADS ?
Partagez sur :

Son fonds souverain souhaiterait ainsi acquérir 7,5% sur les 15% de la maison mère d'Airbus que Daimler a mis en vente au printemps...

Une entrée au capital d'EADS serait dans les projets du Qatar. Selon le quotidien allemand 'Der Spiegel' publié ce matin, des membres du gouvernement qatari auraient rencontré le ministre de l'Economie allemand, Philipp Rösler, il y a deux semaines pour lui soumettre leur projet. Le fonds souverain du Qatar souhaiterait ainsi acquérir 7,5% sur les 15% de la maison mère d'Airbus que Daimler a mis en vente au printemps. La vente de ces parts par le constructeur automobile allemand fait couler beaucoup d'encre, car le gouvernement allemand souhaite maintenir au sein d'EADS l'équilibre historique entre les investisseurs français et allemands, mais peine à trouver des investisseurs privés allemands, voire européens... L'hypothèse d'une entrée de l'Etat allemand dans EADS est même évoquée régulièrement par la presse, mais elle ne fait pas l'unanimité au sein de la coalition au pouvoir. L'arrivée d'un investisseur étranger, public de surcroît, serait toutefois encore plus surprenante au regard des exigences de Berlin et de Paris sur le contrôle franco-allemand d'EADS et du caractère stratégique des activités du groupe européen d'aéronautique et de défense. En Allemagne, rappelons que le Qatar est déjà actionnaire du groupe de BTP Hochtief, à hauteur de 9,1%, et du constructeur automobile Porsche, dont il a acquis 10%...