Le Printemps Haussmann bientôt privé de sa nocturne du jeudi ?

  • A
  • A
Le Printemps Haussmann bientôt privé de sa nocturne du jeudi ?
Partagez sur :

Le collectif Clip P a assigné l'enseigne en justice...

Après Sephora et Marionnaud, c'est au tour du Printemps Haussmann d'être dans le viseur de l'intersyndicale du commerce de Paris. Le Clip P a fait savoir auprès de l'agence Reuters qu'il avait assigné l'enseigne en justice pour non-respect des règles sur le travail nocturne. Une audience devant le juge des référé du tribunal de grande instance de Paris est prévue le 23 janvier. Le Printemps n'a pas commenté l'information. Nocturne le jeudi jusque 22 heures Le Printemps Haussmann ouvre ses portes jusqu'à 22 heures le jeudi. Or, le syndicat rappelle que les ouvertures après 21 heures sont "contraires aux critères légaux justifiant le recours au travail de nuit et aux récentes décisions de justice indiquant que ni le chiffre d'affaires ni la concurrence ne peuvent (le) justifier". L'intersyndicale a ainsi contraint en 2012, le BHV et les Galeries Lafayette du boulevard Haussmann à renoncer à leurs nocturnes. Plus récemment, une décision de justice a obligé le magasin Sephora des Champs-Elysées à baisser le rideau après 21heures, alors que l'enseigne était auparavant ouverte jusque minuit. Marionnaud également sur la sellette Enfin, le Clip P a également entamé une action en justice contre la parfumerie Marionnaud située sur la plus belle avenue du monde. L'enseigne a rouvert début novembre son magasin après plusieurs mois de travaux, décidant de conserver ses horaires, soit de 10 heures à minuit. Entre-temps, la décision à l'encontre de Sephora est tombée...