Le gouvernement veut inciter les pères à prendre un congé parental

  • A
  • A
Le gouvernement veut inciter les pères à prendre un congé parental
Partagez sur :

Le projet de loi sur l'égalité hommes-femmes a été présenté ce mercredi en conseil des ministres...

Combattre les inégalités entre hommes et femmes : c'est l'objectif du projet de loi présenté ce mercredi en conseil des ministres par Najat Vallaud-Belkacem, la ministre des Droits des femmes. Un des principaux axes de ce texte vise à rapprocher ces dernières du marché du travail, avec la réforme du congé parental. "Pour accroître le niveau d'emploi des femmes, favoriser un meilleur partage des responsabilités parentales et contribuer au développement de l'offre d'accueil de la petite enfance, une période (6 mois) du complément de libre choix d'activité sera réservée au second parent", peut-on lire dans ce document. 100.000 hommes en congé parental ? Sur le modèle allemand, les hommes seront donc mis à contribution, alors qu'actuellement, 96% des bénéficiaires de la prestation qui finance le congé parental (le Complément  de Libre Choix d'Activité -CLCA-) sont des femmes. Seuls 18.000 pères y ont recours, et l'objectif du gouvernement est d'atteindre le chiffre de 100.000 à l'horizon 2017. Situation professionnelle La réforme entrera en vigueur le 1er juillet : les couples ayant un enfant, qui bénéficient actuellement d'un congé de six mois, pourront voir cette période renouvelée si c'est l'autre parent qui en profite. "Les parents de deux enfants continueront à bénéficier de 3 ans de congé à condition que le deuxième parent en utilise au moins 6 mois (durée inchangée)", indique le texte, qui précise que les familles monoparentales ne seront pas concernées par ce dispositif et leurs droits seront maintenus. Le document du projet de loi rappelle que 40% des mères changent de situation professionnelle à la naissance d'un enfant, contre seulement 6% des pères...