Le déficit du régime général de la Sécu ramené à 12,5 MdsE en 2013

  • A
  • A
Le déficit du régime général de la Sécu ramené à 12,5 MdsE en 2013
Partagez sur :

Il s'établissait à 13,3 milliards d'euros un an plus tôt.

Le "trou de la Sécu" s'est encore réduit en 2013 à -12,5 milliards d'euros pour le régime général après -13,3 milliards d'euros en 2012 et contre -17,4 milliards d'euros en 2011, d'après un rapport de la Commission des comptes de la Sécurité sociale dont Reuters a eu copie. Les comptes sont cependant moins bons qu'initialement prévu : l'objectif avait été fixé à -11,4 milliards d'euros. Dans le détail, le solde de la branche accidents du travail, en déficit depuis 2009, est devenu positif en 2013 (+0,6 milliard). Celui de l'assurance vieillesse demeure négatif mais s'est amélioré de 1,7 milliard d'euros, à 3,1 milliards. En revanche, ceux des branches maladie et famille se sont respectivement dégradés de 0,9 et 0,7 milliards, à 6,8 et 3,2 milliards. Recettes moins dynamiques que prévu En ajoutant le solde du Fonds de solidarité vieillesse (FSV), le déficit de la Sécu s'établit à 15,4 milliards d'euros, en recul de "seulement" 2,1 milliards d'euros par rapport à l'année précédente. A titre de comparaison, il avait reculé de 7,1 milliards en 2011 et de 3,4 milliards en 2012. Une situation qui s'explique par "des recettes moins dynamiques que prévu". Déficit légèrement supérieur aux prévisions en 2014 Pour cette année, le recul du déficit ne devrait pas être aussi important que prévu. La Commission table sur un recul de deux milliards d'euros contre 2,4 milliards prévu par la loi de Financement de la sécurité sociale. Pour y parvenir, le gouvernement a prévu de limiter à 2,4% la progression des dépenses d'assurance maladie (Ondam), comme en 2013.