Le contrat de génération ne convainc ni les jeunes, ni les seniors

  • A
  • A
Le contrat de génération ne convainc ni les jeunes, ni les seniors
Partagez sur :

Il ne permettra pas de lutter efficacement contre le chômage pour 70% des plus de 30 ans et 58% des moins de 30 ans, montre un sondage...

Qu'ils soient jeunes ou âgés de plus de 30 ans, les salariés ne croient pas vraiment aux contrats de génération, soumis jeudi au vote définitif du Parlement... Ces emplois, en partie financés par l'Etat, qui visent le maintien des seniors à leur poste et l'embauche des jeunes en contrat à durée indéterminée, ne permettra pas de lutter efficacement contre le chômage pour 70% des plus de 30 ans et 58% des moins de 30 ans, d'après le 21ème observatoire du travail réalisé par l'institut BVA pour 'L'Express' et 'BPI Group'. Les anciens portent un regard négatif sur les jeunes Alors que le contrat de génération vise à créer du lien entre séniors et nouveaux entrants sur le marché du travail, les résultats du sondage montrent que les plus anciens ont un regard globalement négatif sur les jeunes employés de leur société. A la question : "quels qualificatifs caractérisent le mieux l'état d'esprit des jeunes dans leur travail ?" Les plus de 30 ans citent en premier lieu, l'immaturité (35%), l'individualisme (34%) et la paresse (26%). Les qualificatifs positifs de "volontarisme", "ambition" et "motivation", récoltent respectivement 25% et 23%. Le "transfert de compétences entre juniors et séniors" ne semble de toute façon pas l'une des priorités attendues par les salariés. Seulement 19% des plus de 30 ans le citent et 26% des plus jeunes. Ils préfèrent que la société favorisent les conditions de travail de ses employés (60% en moyenne)...