Le climat des affaires s'améliore en France au mois de mars

  • A
  • A
Le climat des affaires s'améliore en France au mois de mars
Partagez sur :

L'indice calculé par l'institut et reflétant l'état d'esprit des chefs d'entreprises progresse de un point pour s'établir à 95.

Le climat des affaires s'améliore légèrement en France au mois de mars, indique l'INSEE ce mardi. L'indice calculé par l'institut et reflétant l'état d'esprit des chefs d'entreprises progresse d'un point pour s'établir à 95, même s'il demeure en dessous de la moyenne de longue période, qui se situe à 100. La prudence reste de mise Dans l'industrie, l'indice est stable depuis le mois de décembre à 100. Signe de l'amélioration de la conjoncture mondiale, l'INSEE indique que "les carnets de commandes étrangers progressent nettement pour revenir légèrement au-dessus de leur niveau de long terme". Dans le bâtiment, où les entrepreneurs "sont légèrement moins nombreux qu'en février à prévoir une baisse de leur activité pour les trois prochains mois", le sous indicateur progresse d'un point à 94. Dans les services, les anticipations d'activité demeurent pessimistes, même si l'indice gagne un point à 93. Même chose dans le commerce de détail où l'indicateur passe pourtant de 95 à 97. Amélioration de la conjoncture Cette légère amélioration du climat des affaires va de pair avec l'embellie observée en France par l'institut Markit Economics. L'indice Flash Composite de l'activité est ressorti en nette amélioration à 51,6 points après 47,9 points en février, soit un plus haut de 31 mois. Dans le détail, l'indice Flash des services atteint 51,4 points, contre 47,2 points en février, et le PMI Flash de l'industrie manufacturière ressort sur un plus haut de 33 mois à 51,9 points, après 49,7 points en février.