Le classement des usines de France confirme la bonne santé de l'aéronautique

  • A
  • A
Le classement des usines de France confirme la bonne santé de l'aéronautique
Partagez sur :

Le site Airbus de Toulouse vole la première place du classement à PSA...

Airbus s'offre la première place du classement des 50 premières usines de France, dévoilé ce mercredi par 'L'Usine nouvelle', grâce à son site de Toulouse, qui est désormais le premier employeur industriel de France. Avec les 13.217 salariés de ses sites d'assemblage situés dans l'agglomération, l'avionneur européen détrône PSA Peugeot Citro�"n à Montbéliard. Avec Clermont-Ferrand, dans le Puy-de-Dôme, Michelin prend la troisième place du podium, "quand bien même son effectif s'est dégonflé de moitié en trente ans", note le magazine. C'est encore une fois la bonne santé du secteur aéronautique qui se démarque dans ce classement, dans un pays comme la France, qui fait partie des plus désindustrialisés d'Europe. Airbus s'offre donc la place de 1ère usine de France, grâce à Toulouse. Eurocopter, une autre entité du groupe EADS, prend la 5ème place, grâce à son site de Marignane. Astrium à Toulouse (16ème), Airbus Opérations à Montoir-de-Bretagne (45ème) et à Bouguenais (47ème) et MBDA, le leader européen des missiles et des systèmes de missiles (35ème) avec son site du Plessis-Robinson, complètent l'affiche du géant européen sur le territoire français. Safran en région parisienne Le motoriste aéronautique et spatial Snecma (groupe Safran) s'offre la 14ème place, à Réau, mais aussi la 27ème à Evry. Toujours chez Safran, Turbomeca et son site de Borde est 34ème. Le reste de l'Ile-de-France n'est pas en reste, avec Dassault Aviation, qui se classe 28ème, à Saint Cloud. Enfin, à Toulouse, Thales Alenia Space est 38ème. Le groupe Randstad rappelait récemment dans une note que le secteur aéronautique pèse 42,5 milliards d'euros de chiffres d'affaires et emploie plus de 300.000 personnes en France. L'aéronautique est un poids lourd de l'économie française, avec 42,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2012, dont 75% à l'exportation. Cette activité concerne 3.000 PME, et un milliard d'euros y est investi chaque année.