La Fed va poursuivre encore pendant longtemps sa politique monétaire très accommodante

  • A
  • A
La Fed va poursuivre encore pendant longtemps sa politique monétaire très accommodante
Partagez sur :

L'information reçue par le Comité monétaire de la Banque centrale américaine depuis sa dernière réunion de décembre suggère que l'économie a continué...

La Fed se veut toujours plus souple ! L'information reçue par le Comité monétaire de la Banque centrale américaine depuis sa dernière réunion de décembre suggère que l'économie US a continué à croître "modérément" malgré un certain ralentissement de la croissance mondiale. Alors que les indicateurs pointent vers une nouvelle amélioration de la situation globale sur le marché du travail, le taux de chômage demeure élevé. Les dépenses des ménages ont continué à progresser mais la croissance des investissements fixes des entreprises a ralenti, et le secteur du logement reste déprimé. En outre, l'inflation est restée modérée au cours des derniers mois et les attentes d'inflation à plus long terme sont restées stables. Conformément à son mandat statutaire, le Comité monétaire cherche à favoriser l'emploi maximum et la stabilité des prix. Le Comité s'attend à ce que la croissance économique au cours des mois à venir soit modeste et anticipe en conséquence que le taux de chômage ne diminue que progressivement vers des niveaux que le Comité juge compatibles avec son double mandat. Les vagues sur les marchés financiers mondiaux continuent à poser des risques importants sur les perspectives économiques. Le Comité prévoit également qu'au cours des prochains trimestres, l'inflation s'établisse à des niveaux égaux ou inférieurs à ceux jugés compatibles avec son double mandat. Afin de soutenir la reprise économique et à aider à ce que l'inflation, au fil du temps, reste à des niveaux compatibles avec son double mandat, le Comité s'attend à maintenir une politique monétaire très accommodante. En particulier, le Comité a décidé de maintenir la fourchette cible pour ses taux de fonds fédéraux entre 0 et 0,25% et prévoit actuellement que les conditions économiques, y compris de faibles taux d'utilisation des ressources et des perspectives modérées pour l'inflation sur le moyen terme, sont susceptibles de justifier des niveaux exceptionnellement bas pour les taux des fonds fédéraux jusqu'à fin 2014, au moins... Le Comité a également décidé de poursuivre son programme d'allongement de la maturité moyenne de son portefeuille de titres comme annoncé en septembre. Le Comité maintient ainsi son opération "Twist". Le Comité examinera régulièrement la taille et la composition de son portefeuille de titres et est prêt à ajuster ces participations, le cas échéant, pour promouvoir une reprise économique plus forte dans un contexte de stabilité des prix.