L'emploi intérimaire a progressé de 2,4% en juillet

  • A
  • A
L'emploi intérimaire a progressé de 2,4% en juillet
Partagez sur :

Mais après deux ans de baisse, les effectifs se situent toujours 20% au-dessous du niveau d'avant-crise.

Changement de tendance pour l'emploi intérimaire en France, qui a connu une embellie au mois de juillet, avec une croissance de 2,4% par rapport à la même période il y a un an. Le baromètre Prism'emploi, qui est établi à partir des statistiques transmises par un panel d'entreprises représentant plus de 80% de l'emploi intérimaire, modère pourtant ce bon résultat. Effet de base important Le niveau d'emploi intérimaire, qui a enregistré deux ans de baisse continue, "se situe 20% en dessous de son niveau d'avant la crise et demeure donc particulièrement bas". Les auteurs de cette étude mettent donc en avant un effet de base important, après une chute pour les effectifs dans l'intérim de 10,3% au mois de juillet 2013. Par ailleurs, en pleine période de congés estivaux, les mois de juillet et d'ao�"t sont traditionnellement considérés comme "atypiques". "Les indicateurs internes à la profession laissent d'ailleurs entrevoir un nouveau ralentissement pour le mois d'ao�"t", avance Prism'emploi. Le BTP souffre toujours Autre point négatif soulevé par cette étude : le manque d'homogénéité entre régions et secteurs. Ainsi, le secteur du BTP reste complètement plombé, avec des effectifs qui ont chuté de 14,7% le mois dernier. Les transports (+8,9%), le commerce (+7,9%), l'industrie (+5,7%) et les services (+1,5%) s'en sortent nettement mieux. "Certaines régions enregistrent à nouveau des progressions importantes, notamment en Haute-Normandie (+11,7%), en Limousin (+11,7%) et en Auvergne (+11,6%), détaille le baromètre. L'Aquitaine (-2,5%), la Franche-Comté (-2,6%), le Centre (3,0 %) et PACA (-4,8 %) ne profitent pas du tout de cette embellie.