L'agence Standard & Poor's renvoie l'Espagne dans l'arène

  • A
  • A
L'agence Standard & Poor's renvoie l'Espagne dans l'arène
Partagez sur :

L'agence de notation Standard & Poor's vient de dégrader de deux crans la note souveraine de l'Espagne, de 'A' à 'BBB+'...

L'agence de notation Standard & Poor's vient de dégrader de deux crans la note souveraine de l'Espagne, de 'A' à 'BBB+' avec une perspective "négative". S&P évoque dans sa note explicative "des risques importants de dérapages budgétaires" et juge probable que Madrid doive venir en aide à son secteur bancaire fragilisé par l'éclatement de la bulle immobilière et la détérioration rapide de l'économie espagnole. S&P évoque aussi clairement une probable détérioration de la trajectoire du budget espagnol en raison de la contraction de l'économie locale : "Nous pensons que les risques sont de plus importants pour ce qui est des performances budgétaires et de la flexibilité, ainsi que pour le fardeau que représente la dette souveraine, en particulier en raison des nouvelles contingences qui pourraient se matérialiser dans le bilan du gouvernement". Evoquant les mesure du gouvernement Rajoy d'assouplissement du marché du travail, S&P explique que si ces réformes sont de nature à réduire "les rigidités structurelles existantes et à améliorer la flexibilité dans la fixation des salaires, ses bénéfices ne se feront sentir qu'une fois revenue une croissance durable. A court terme, nous ne pensons pas que les réformes du marchés du travail seront porteuses de créations nettes d'emplois... Par conséquent, le taux déjà élevé du chômage, tout particulièrement chez les jeunes, va sans doute s'aggraver jusqu'à l'apparition d'une reprise durable." Le gouvernement espagnol a réagi à la dégradation de l'agence de notation en estimant que S&P n'avait pas pris en considération les réformes annoncées depuis le mois de décembre par le nouveau gouvernement...