Impôts : près de 109.000 comptes à l'étranger déclarés en 2012

  • A
  • A
Impôts : près de 109.000 comptes à l'étranger déclarés en 2012
Partagez sur :

Contre 79.680 un an plus tôt...

La Direction générale des finances publiques (DGFiP) a publié son rapport 2012 mardi. L'occasion de faire le point sur les contrôles fiscaux, qui ont représenté dans leur ensemble un total de 18,1 milliards d'euros de droits et de pénalités l'an dernier. Cela représente une progression de 10% par rapport à 2011. "Près de 16.200 de ces contrôles ont sanctionné les manquements les plus graves pour un montant de 6,14 milliards d'euros (dont 2,48 milliards au titre des pénalités)", précisent les auteurs du document, qui rappellent que la lutte contre la fraude fait partie des priorités du gouvernement. Hausse des déclarations de compte à l'étranger En 2012, les sanctions encourues en cas de fraude fiscale ont progressé, avec un montant maximum des amendes désormais compris entre 500.000 et un million d'euros, en cas par exemple de détention de comptes bancaires non déclarés à l'étranger. Le rapport indique que plus de 1,5 million de contrôles fiscaux ont été réalisés. "La DGFiP s'est également mobilisée contre la fraude internationale en mettant en oeuvre de  façon volontariste l'assistance administrative entre Etats et des moyens renforcés pour  détecter les avoirs placés à l'étranger non déclarés", peut-on lire dans ce document. En 2012, 108.833 contribuables ont  déclaré détenir des comptes bancaires à l'étranger contre 79.680 en 2011.