France : les chefs d'entreprises n'ont pas le moral en août

  • A
  • A
France : les chefs d'entreprises n'ont pas le moral en août
Partagez sur :

L'indice INSEE du "climat des affaires" est en repli sur la période.

Le nouveau gouvernement parviendra-t-il à rassurer les entrepreneurs? C'est en tout cas l'objectif fixé mercredi matin par le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, alors que le climat des affaires s'est dégradé en France, au mois d'ao�"t. L'indicateur reflétant l'opinion des chefs d'entreprises calculé par l'INSEE est ressorti à 91, contre 93 en juillet. Moral dans les chaussettes L'ensemble des secteurs est concerné par cette baisse de moral, à commencer par le commerce de détail où l'indicateur de confiance recule de neuf points à 90. Dans les services, l'industrie et le bâtiment il est en repli d'un point, à respectivement 93, 96 et 89. Pour la plupart d'entre-eux, les carnets de commandes sont toujours jugés insuffisants. Stabilité des investissements en 2014 Parallèlement à la publication de cet indicateur, l'INSEE dévoile une autre enquête concernant les anticipations d'investissements dans l"industrie manufacturière. Là encore, le contexte économique morose et l'attentisme pèsent puisque les chefs d'entreprise du secteur anticipent seulement une quasi-stabilité de leur investissement cette année par rapport à 2013 (+1%). Une prévision revue en baisse de trois points par rapport à leurs dernières projections d'avril (+4%).