Facebook : Zuckerberg part au charbon

  • A
  • A
Facebook : Zuckerberg part au charbon
Partagez sur :

Le premier site internet de réseau social entend lever environ 10,6 milliards de dollars de l'opération...

Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, s'est confronté aux investisseurs hier à New York avant l'introduction en bourse de 10,6 milliards de dollars du réseau social sur le Nasdaq, et après l'annonce de l'acquisition pour 1 milliard de dollars d'Instagram. Il était accompagné du directeur financier, David Ebersman, et de la directrice opérationnelle Sheryl Sandberg... Facebook envisage une fourchette d'"IPO" allant de 28$ à 35$ par titre, valorisant le Groupe entre 76 milliards de dollars et 96 milliards de dollars ! Les présentations aux potentiels actionnaires se poursuivront les jours prochains à Boston, San Francisco ou Chicago. Mark Zuckerberg a voulu réaffirmer hier la pertinence de sa récente opération de croissance externe dans les applications mobiles. Les spécialistes demeurent assez confiants à propos de cette opération, malgré un relatif ralentissement de la croissance des revenus. Certains anticipent d'ailleurs un relèvement de la fourchette d'introduction à la faveur d'une forte demande. Le fondateur retiendrait environ 56% des droits de vote après l'introduction à Wall Street. Malgré un timing serré, Zuckerberg a répondu à quelques questions. Le dirigeant a constaté le blocage actuel en Chine, déjà rencontré par Twitter. Facebook se dit ouvert aux discussions avec les responsables chinois. Il a aussi expliqué le processus de rachat d'Instagram et les raisons du timing de la transaction. Dans l'ensemble, les analystes ont délivré des commentaires plutôt positif sur le "deal" le plus attendu de l'année aux USA. Il faut dire que malgré quelques craintes sur la monétisation effective du site, le Groupe affiche un argument de poids avec ses 900 millions d'utilisateurs dans le monde...