Espagne : taux de chômage record en mars

  • A
  • A
Espagne : taux de chômage record en mars
Partagez sur :

Il est ressorti à plus de 24% !

La situation se complique sérieusement pour l'Espagne... Dégradée ce matin par l'agence Standard & Poor's, Madrid a également annoncé une nouvelle hausse du chômage à 24,44%, avec près de 5,7 millions de personnes sans emploi en mars. L'Institut national de la statistique précise que ce chiffre est le plus élevé depuis le début de la série statistique en 1996. Le taux de chômage était de 22,85% fin décembre. 374.000 personnes ont perdu leur emploi au cours des trois premiers mois de 2012, contre 295.300 durant le dernier trimestre 2011. D'après les analystes, ce mouvement va s'accélérer, alors que le gouvernement a mis en place de nouvelles mesures d'austérité, afin de réduire le déficit budgétaire. Parmi elles figure une baisse importante des dépenses de l'Etat, qui risque d'affecter davantage encore la croissance espagnole à court terme. Or, "il faudrait une croissance autour de 1,4% ou 1,5% pour créer des emplois et que cela ne nous semble pas réalisable avant 2014", avait expliqué au début du mois l'économiste de Citi, Guillaume Menuet à l'agence de presse Reuters. C'est justement l'une des raison pour lesquelles Standard & Poor's a dégradé la note souveraine de l'Espagne de deux crans, à 'BBB+'. "A court terme, nous ne pensons pas que les réformes du marchés du travail seront porteuses de créations nettes d'emplois... Par conséquent, le taux déjà élevé du chômage, tout particulièrement chez les jeunes, va sans doute s'aggraver jusqu'à l'apparition d'une reprise durable", souligne l'agence.