Eoliennes en mer : GDF SUEZ boucle un accord avec EDP Renewables

  • A
  • A
Eoliennes en mer : GDF SUEZ boucle un accord avec EDP Renewables
Partagez sur :

GDF SUEZ et EDP Renewables ont signé un accord pour répondre conjointement à l'appel d'offres pour la production d'électricité éolienne en mer...

GDF SUEZ et EDP Renewables ont signé un accord pour répondre conjointement à l'appel d'offres pour la production d'électricité éolienne en mer. Cet accord vise le développement et l'implantation de 1.000 mégawatts (MW) éoliens à l'horizon 2020 en France sur les zones du Tréport (Haute-Normandie - 500 MW) et des îles d'Yeu et Noirmoutier (Pays-de-la-Loire - 500 MW). Retour d'expérience unique Le consortium a signé un partenariat industriel avec AREVA pour la conception et la fabrication d'éoliennes en mer. AREVA dispose d'un retour d'expérience unique dans ce domaine grâce à l'exploitation de turbines sur le champ marin d'Alpha Ventus (Mer du Nord) depuis 2009 et l'installation en cours de 600 MW de projets éoliens en mer. Ré-industrialisation  Grâce à ce partenariat ambitieux, GDF SUEZ et EDP Renewables souhaitent réaliser avec les parties prenantes des projets performants et exemplaires. Ces nouveaux parcs éoliens en mer permettront notamment de contribuer activement à la ré-industrialisation et de participer à la structuration d'une filière industrielle en France, au bénéfice de l'emploi et de la formation, explique le Groupe. Ces projets prévoient également un accompagnement des pêcheurs et des solutions concrètes en termes d'environnement et de sécurité maritime. Enfin, ces parcs seront développés dans le respect du patrimoine régional, des paysages et du tourisme. 15 projets représentant une puissance globale de 5.000 MW Dans l'éolien en mer, GDF SUEZ et EDP Renewables développent actuellement 15 projets représentant une puissance globale de 5.000 MW. Les offres seront évaluées par l'Etat sur la base de critères techniques, financiers, industriels, sociaux et environnementaux. Elles devront être remises avant le 29 novembre prochain à la Commission de Régulation de l'Energie (CRE), avant une décision du Gouvernement attendue en 2014...