Contrat de 700 millions d'euros pour Astrium et Thales à Abu Dhabi

  • A
  • A
Contrat de 700 millions d'euros pour Astrium et Thales à Abu Dhabi
Partagez sur :

Jean-Yves Le Drian sera en visite dans l'émirat pour la vente de deux satellites militaires...

Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian sera en visite pour quelques heures à Abu Dhabi ce lundi, pour la signature d'un contrat d'une valeur de 700 millions d'euros. Il s'agit de la vente de deux satellites d'observation fabriqués par Astrium, filiale d'EADS, et Thales AleniaSpace. "Seront sur place pour la signature Marwan Lahoud, le patron de la stratégie et des affaires internationales d'EADS et François Auque, celui d'Astrium. Thales Alenia Space sera représenté par son patron, Jean-Loïc Galle, la présence de Jean-Bernard Lévy, le PDG de Thales, n'étant pas certaine pour des questions d'agenda", détaillent 'Les Echos'. Concurrence de Lockheed Martin 'Le Parisien' livre de son côté des informations sur le calendrier et les postes espérés. Ces deux satellites militaires doivent être livrés d'ici un peu moins de cinq ans, et un millier d'emplois seraient concernés. Selon le quotidien, il n'y aura pas de transfert de technologie mais de savoir-faire, puisque des ingénieurs des Emirats l'émirat seront formés pendant les cinq années de développement du programme. Tout au long des négociations, la concurrence a été rude avec le groupe américain Lockheed Martin. "Il y a deux semaines, la délégation française était sur place pour, espérait-elle, boucler l'affaire qui avait été sortie des sables en février lors du dernier salon Idex. L'équipe France s'est alors heurtée à un tir de barrage de Washington", expliquent 'Les Echos'. Le quotidien note que ce contrat marque u nouveau coup d'envoi entre la France et Abou Dhabi en matière d'armement, alors que les industriels n'ont rien signé de significatif avec les Emirats arabes unis depuis plusieurs années.