Carrefour : Lars Olofsson paie l'échec de la relance de l'enseigne

  • A
  • A
Carrefour : Lars Olofsson paie l'échec de la relance de l'enseigne
Partagez sur :

Georges Plassat, le patron de Vivarte, reprend les rênes du distributeur...

C'est officiel ! Lars Olofsson va quitter la direction de Carrefour, remplacé par Georges Plassat, le patron de Vivarte, à l'issue de l'assemblée générale 2012 prévue en juin. Le dirigeant paie les mauvais résultats de l'enseigne, qui n'est pas parvenue à sortir de l'ornière en France malgré plusieurs offensives, ainsi que quelques fiascos, comme le raid avorté lancé au Brésil contre GPA, le partenaire local de Casino. Techniquement, il apparaît comme démissionnaire puisqu'il a indiqué à son conseil d'administration qu'il ne souhaitait pas renouveler son mandat ni ses fonctions lors de la prochaine assemblée. Cette transition se fera en douceur : Georges Plassat deviendra directeur général délégué le 2 avril prochain puis sera intronisé directeur général lors de l'assemblée générale du 18 juin. Le conseil d'administration qui suivra le portera à sa présidence, si bien qu'il cumulera les deux casquettes, comme son prédécesseur. Le communiqué diffusé ce matin par Carrefour indique que le nouvel arrivant est "tout à fait conscient de l'ampleur de la mission à mener à bien qui nécessitera le concours de toutes les forces vives de l'entreprise". Né en 1949, Georges Plassat est passé par l'Ecole Hôtelière de Lausanne et l'Université de Cornell aux Etats-Unis. De 1983 à 1997, il officie chez Casino jusqu'à en devenir le président du directoire. Il rejoint Carrefour en 1997 comme directeur exécutif pour l'Espagne. Il était depuis 2000 aux commandes de Vivarte.