Avec "Internet.org", Mark Zuckerberg promet de connecter les populations les plus pauvres

  • A
  • A
Avec "Internet.org", Mark Zuckerberg promet de connecter les populations les plus pauvres
Partagez sur :

Un peu plus d'un tiers de la planète a accès internet... Trop peu pour le créateur de Facebook...

Mark Zuckerberg veut assurer l'accès à internet aux populations les plus pauvres de la planète. Le fondateur et directeur général de Facebook a présenté mercredi un projet, baptisé "Internet.org", dont l'objectif d'est identifier les meilleures solutions pour offrir une connexion au plus grand nombre. "Aujourd'hui, seules 2,7 milliards de personnes sont connectées, soit un peu plus d'un tiers de la planète. Un chiffre qui grimpe d'un peu moins de 9% chaque année, mais ce résultat est lent si nous prenons en compte l'avancée du développement d'internet", explique Facebook dans un communiqué de presse. Smartphones à bas co�"t Le réseau social va s'associer à Samsung Electronics, Ericsson, Nokia et trois autres entreprises pour assurer l'accès à internet des populations les plus pauvres de la planète. La réalisation de ce projet pourrait passer par le développement de "smartphones" à bas co�"t et par des travaux sur les moyens de réduire le volume de données nécessaire pour faire fonctionner des applications en ligne, ajoute le réseau social. Mais Internet.org semble avoir peu de projets concrets en préparation. Les autres entreprises associées au projet sont Qualcomm, MediaTek et Opera Software. La liste n'inclut aucun opérateur de téléphonie mobile même si Facebook assure que ce secteur jouera un rôle clé. Cette idée est lancée peu après le "Projet Loon" de Google. Le géant de l'internet a annoncé en juin son intention de déployer un petit réseau de ballons à 20.000 mètres d'altitude, au-dessus de l'hémisphère Sud. Il veut ainsi tester la possibilité d'utiliser un tel dispositif pour apporter un accès internet fiable à des régions qui en sont privées.