Accord politique entre le Parlement européen et les Etats sur le budget 2014-2020

  • A
  • A
Accord politique entre le Parlement européen et les Etats sur le budget 2014-2020
Partagez sur :

D'après le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, un compromis aurait été trouvé.

Après plusieurs mois de blocage, les Etats membres de l'UE et le Parlement sont parvenus à "un accord politique" sur le budget européen 2014-2020 qui s'élève à 960 milliards d'euros, a annoncé le président de la Commission européenne José Manuel Barroso, lors d'un point de presse, alors que doit se tenir un sommet à Bruxelles. Un accord qui doit être validé Mais pour que l'accord soit validé, il doit être voté à l'unanimité des Etats membres et par la majorité qualifiée du Parlement. Le président socialiste du Parlement européen, l'Allemand Martin Schulz, a dit qu'il demanderait à l'assemblée d'approuver l'accord par vote la semaine prochaine, souligne toutefois l'agence de presse Reuters. Baisse des crédits Ce budget, fruit d'un compromis trouvé en février dernier entre les chefs d'Etats et de gouvernements prévoit des crédits d'engagement s'élevant à 960 milliards d'euros, après 993 milliards pour la période 2007-2013, soit une baisse de 3,4% en termes réels. Une première. Dans ces derniers échanges, le Parlement a obtenu que l'argent non dépensé soit reporté d'une année sur l'autre. Actuellement, si les crédits ne sont pas utilisés, ils doivent être restitués aux Etats membres. Plus de moyens pour l'emploi Si le Parlement vote le texte à la majorité qualifiée, une partie des 6 milliards d'euros consacrés sur la période à la lutte contre le chômage des jeunes, thème principal du sommet européen qui s'ouvre dans quelques heures, pourra être débloquée dès l'an prochain. Pour mémoire, d'après les chiffres publiés en février dernier, le budget prévoit de consacrer  125,7 milliards d'euros au volet "compétitivité, croissance et emploi", contre un peu plus de 91 milliards d'euros sur la période 2007-2013.