35 heures : Pour la CGT, "il faudrait déjà les appliquer"

  • A
  • A
35 heures : Pour la CGT, "il faudrait déjà les appliquer"
Partagez sur :

Pour le leader de l'organisation syndicale, Thierry Lepaon, le débat n'a pas lieu d'être relancé.

Le leader de la CGT, Thierry Lepaon n'est pas tout à fait rassurer par les derniers propos du gouvernement, concernant la durée légale du travail. "Il y a deux phrases dans ce qu'il dit : on ne touchera pas aux 35 heures, mais on essaiera d'engager des négociations par branches", a-t-il souligné ce matin sur 'France Info'. Selon lui, il faudrait déjà appliquer concrètement les 35 heures plutôt que "de relancer un débat national", alors que la durée moyenne de travail en France "c'est 39,5 heures". La CFDT également contre Jeudi, les services du Premier ministre ont assuré que le dossier n'était pas sur la table. "L'organisation du temps de travail peut déjà être modulée, dans les entreprises dans le cadre d'accords collectifs", expliquaient-ils. Cette sortie faisait suite à une interview au 'Point' accordée par le nouveau ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, peu de temps avant sa nomination. Il suggérait d'autoriser certaines entreprises à déroger à la règle, "dans le cadre d'accords majoritaires". Hier, le chef de file de la CFDT, Laurent Berger s'est montré surpris, après la sortie d'Emmanuel Macron. "Déroger aux règles du temps de travail ? Ce n'est pas à l'ordre du jour (...) la façon dont cela est présenté, je dis non. Pas dans une interview", a regretté le leader de l'organisation sur Europe 1.