Valls veut réformer le droit d'asile

Par Antonin André et Fabienne Cosnay

Publié le 23 octobre 2013 à 07h52 Mis à jour le 23 octobre 2013 à 18h47

Valls veut réformer le droit d'asile

© MAX PPP

INFO E1 - Le ministre de l'Intérieur veut réformer la loi sur le droit d'asile. Et vite.

François Hollande ne veut pas prendre le risque d'une nouvelle affaire Leonarda. A l'Elysée, on juge ce cas emblématique des effets pervers de la réglementation actuelle sur le droit d'asile. Aujourd'hui, en incluant les recours, il faut compter en moyenne 20 mois pour qu'une demande d'asile soit étudiée par l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra). Dans le cas de Leonarda, la procédure a été encore plus longue : deux ans se sont écoulés entre la demande d'asile de la famille Dibrani en 2009 et son rejet définitif en 2011. Selon les informations recueillies par Europe 1, le gouvernement a donc décidé d'engager une profonde réforme du droit d'asile. Et veut aller vite.

Une mission d'information en cours. Manuel Valls a reçu pour mission de simplifier et de raccourcir les procédures. La sénatrice UDI du Nord Valérie Létard et le député PS du Rhône Jean-Louis Touraine, qui travaillent sur le sujet depuis le 15 juillet, rendront à la mi-novembre au ministre de l'Intérieur les conclusions de leur mission d'information sur le droit d'asile. Cette concertation avait été ouverte en juillet par Manuel Valls avec l'État, des organismes indépendants, des élus et des associations en vue de réformer un système qu'il jugeait "à bout de souffle".

Ce qui devrait changer. Selon les informations d'Europe 1, deux mesures sont d'ores et déjà arbitrées. Le gouvernement veut réduire les délais de réponse aux demandeurs d’asile de 18 mois actuellement à entre 6 et 9 mois, et limiter le nombre de recours possible. Aujourd'hui, en cas de réponse négative et s'il fournit de nouveaux éléments, un demandeur d'asile peut demander un réexamen de son dossier par l'Ofpra. S'il essuie un nouveau refus, il a alors un mois pour faire appel devant la Cour nationale du droit d'asile (CNDA). A l'issue de ce processus, le requérant, qui s'est vu débouter de sa demande, peut encore saisir le tribunal administratif puis faire appel.

Le gouvernement veut aller vite. Ce futur texte sur une réforme du droit d'asile doit donc être remis par Manuel Valls à François Hollande d'ici la fin de l'année. L'objectif : une adoption au Parlement au plus tard au printemps 2014. Parce qu'il veut éviter à tout prix une nouvelle affaire Leonarda, François Hollande a demandé à son ministre de l'Intérieur d'aller vite sur ce dossier. Certains points de la réforme pourraient ainsi être formalisés via une circulaire. Et pour éviter un débat sans fin à l'Assemblée et au Sénat, le gouvernement envisagerait de légiférer par ordonnance, précise une source haut placée à Europe 1.

Une réforme assumée. L'Elysée assume pleinement le risque de relancer une polémique politique sur un sujet potentiellement explosif. "C'est justement parce que c'est un sujet sensible qu'il ne faut pas l'enterrer mais montrer à l'opinion qu'on va le régler", explique à Europe 1 un conseiller chargé du dossier.

>> A LIRE AUSSI

• L'INFO - Une ado arrêtée et expulsée pendant une sortie scolaire
• LA POLEMIQUE - Les versions divergent
• ANALYSE - Quand Trierweiler évoque l'affaire Leoanarda
• DECRYPTAGE - Expulsion de Leonarda : que dit le droit ?
• TEMOIGNAGE - Leonarda : "j'avais honte et j'étais en colère"
• POLITIQUE - Expulsion de Leonarda : Valls isolé
• ZOOM - Une enquête pour quoi faire ?
• DERNIÈRE MINUTE - Valls lance une enquête
• REACTION - Ayrault prend des engagements

  • a a
27

Et aussi

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

27 Commentaires

  1. Par choupette3 à 11:31 le 24/10/2013

    le droit d'asile

    tous ces vieillards du sénat, du gouvernement qui s'accrochent à leurs siège tellement la place est bonne devraient être placés en priorité à l'asile. Nous sommes gouvernés par des séniles qui bien sur sont tellement fatigués qu'ils dorment en séance quand ils sont présents, ils peuvent rester jusqu'à 80 piges et nous les travailleurs on peut bien bosser jusqu'à 70 ans pourquoi pas

  2. Par choupette3 à 11:26 le 24/10/2013

    Quand nos politiques vont penser aux français ?

    Des milliers de travailleurs vont encore se trouver au chômage, en Bretagne, en Auvergne, en Lorraine que fait notre gouvernement d'incapables, il régularise, tergiverse pour expulser des immigrés clandestins, se fout des français qui malgré leur travail ne peuvent se loger convenablement. MARRE de cette solidarité qu'on nous impose, ces étrangers ne parlent pas notre langue, et nous ruinent

  3. Par windoz à 00:28 le 24/10/2013

    Le droit d'asile.

    Ca devient une histoire de fous.

Tous les commentaires

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. 19h19

    Sarkozy au Congo pour une conférence

  2. 08h49

    Air Algérie : "se donner du temps pour y voir plus clair"

  3. Hier

    NKM à Copé : "T'es une merde"

  4. Hier

    Transparence : qu'ont déclaré les parlementaires ?

  5. Hier

    Manif pro-palestinienne de samedi : "les organisateurs seront reçus"

  6. Hier

    Gaston Flosse va saisir la CEDH

  7. Hier

    L'Assemblée donne son feu vert à la France à 13 régions

  8. Hier

    Manif propalestinienne : sans le citer, Valls critique un maire écolo

  1. Hier

    Fillon et ses 300.000 euros de billets d'avion payés par l'UMP

  2. Hier

    Hollande dément les rumeurs de mariage avec Julie Gayet

  3. Hier

    Jean-Marie Le Guen "espère qu'il n'y aura pas de violences" à la manifestation pro-palestinienne

  4. Hier

    Fatigué, Mélenchon va prendre du recul

  5. Hier

    Zone euro : le lapsus de Pierre Moscovici

  6. Hier

    Les pro-ours demandent la démission de Royal

  7. Hier

    Hollande va rencontrer les représentants des cultes

  8. Hier

    Le Maire reproche à Valls sa présence sur le Tour de France

  1. Hier

    A Gaza, "la France doit prendre une initiative", estime Le Maire

  2. Hier

    Emeutes à Sarcelles : "intolérable" pour Valls

  3. Hier

    Réforme territoriale : Valls regrette la "réaction disproportionnée" d'Aubry

  4. Hier

    Hollande : "aucun acte raciste ou antisémite ne sera toléré"

  5. Hier

    UMP : Fillon attaque Sarkozy, Estrosi réplique

  6. Hier

    Pour Fillon, Sarkozy ne devrait pas briguer la présidence de l'UMP

  7. Hier

    Aubry règle ses comptes

  8. Hier

    Cazeneuve : "dans ce pays, la réforme est possible !"

  1. Hier

    TGV-TER : "la maintenance est défaillante" selon Cuvillier

  2. Hier

    Assemblée nationale : la France à 13 régions adoptée

  3. Hier

    Bygmalion serait placée en liquidation judiciaire

  4. Hier

    Ukraine : Hollande fait part "de son immense émotion"

  5. Hier

    Les déclarations d'intérêts des parlementaires bientôt dévoilées

  6. Hier

    Le gouvernement demande aux vols français d'éviter l'espace aérien ukrainien

  7. Hier

    Carcassonne : victime d'un "coup de chaud", Le Foll écourte une visite

  8. Hier

    Quand les Femen perturbent une séance du Sénat

  1. Hier

    La réforme pénale définitivement adoptée

  2. Hier

    Présidence du Sénat : Didier Guillaume candidat

  3. Hier

    Sénatoriales : "Les jeux sont ouverts"

  4. Hier

    Avignon : Filippetti "part en courant" du Off

  5. Hier

    Costa Concordia : Royal mobilise un navire anti-pollution

  6. Hier

    Le doyen de la Cour de cassation tacle les Sarkozystes

  7. Hier

    UMP : trois licenciements pour "faute grave"

  8. Hier

    Hervé Cristiani, le chanteur de "Il est libre Max", est mort

  1. Hier

    Taubira : "l’opposition a des difficultés à accepter l’institution judiciaire"

  2. Hier

    "Le Centre sera tout seul, ce n’est quand même pas la mort"

  3. Hier

    Juppé : "je n’ai jamais dit que je serai candidat à la présidence de l’UMP"

  4. Hier

    Trierweiler a coûté 481.000 euros à l'Etat en 2013

  5. Hier

    Juppé : la réforme de la carte, "c’est en soi une bonne idée"

  6. Hier

    Juppé : "pas d’autre solution que le cessez-le-feu" à Gaza

  7. Hier

    Condamnation pour insultes à Taubira : "une décision politique" pour le FN

  8. Hier

    VIDÉO - D'excellentes bachelières acclamées par les députés

  1. Hier

    La Cour des comptes salue les progrès de l'Elysée

  2. Hier

    Le maire de Bastia redoute le Costa Concordia

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement