Roms : Martine Aubry s’explique

Par Fannie Rascle

Publié le 02 Septembre 2010 à 08h57 Mis à jour le 02 Septembre 2010 à 09h38

  • a a
9

La Première secrétaire du PS a dénoncé jeudi les expulsions "systématiques" sur Europe 1.

Martine Aubry a bien saisi la justice mi-juillet, soit avant le discours de Grenoble de Nicolas Sarkozy, pour obtenir l’évacuation d’un terrain occupé par des Roms. Mais "évacuer un camp où il y a des problèmes de sécurité ou de salubrité, ce n’est pas la même chose qu’expulser du territoire de manière systématique", a argumenté la Première secrétaire du PS sur Europe 1 jeudi.





Pour elle, dans un cas, il s’agit de protéger "des gamins qui traversent l’autoroute" et dans l’autre d’expulser des Roms "de manière globale, de manière brutale, en allant les chercher partout dans le pays".

Mais parce que, selon elle, les évacuations de campements pour des raisons de salubrité ou de sécurité coïncident désormais avec des expulsions systématiques, Martine Aubry a "demandé au préfet [du Nord, mercredi, NDLR] de suspendre toute évacuation donnant lieu à des expulsions".

"Il faut mettre des moyens"

Sur le dossier plus général de la sécurité, la chef de file des socialistes a confirmé qu’elle ferait des propositions au mois d’octobre. Pourquoi pas avant ? Parce que "nous ne sommes pas au gouvernement", a-t-elle rétorqué. Avant de dévoiler une première piste : "il faut mettre des moyens, ce ne sont pas les caméras de vidéosurveillance qui encadreront des gamins de 14-15 ans".

Martine Aubry a précisé au passage qu’elle était opposée à la déchéance de la nationalité pour les personnes condamnées, notamment pour avoir porté atteinte aux forces de l’ordre. "La déchéance de la nationalité est anticonstitutionnelle. Quand le président s’assoit sur la Constitution, ça pose un problème", a-t-elle insisté. Et "quand on est Premier ministre, si on n’est pas d’accord, on ne reste pas", a-t-elle ajouté.

Pas de problème avec "Dominique"

Dans la perspective de la présidentielle de 2012, Martine Aubry a répété jeudi le message d’unité martelé lors des universités d’été à La Rochelle. "Il n’y aura jamais de problème entre Dominique [Strauss-Kahn] et moi. Nous avons tous les deux, Ségolène l’a dit aussi, le sentiment d’une grande responsabilité face à l’état de notre pays", a-t-il certifié.

Martine Aubry sur Europe 1 le 22 mars. © EUROPE 1

Les dernières infos politiques
  1. 14h02

    Les eurosceptiques anglais rejettent la main tendue du FN

  2. Hier

    Légion d'honneur : Me Kiejman et Renaud Lavillenie

  3. Hier

    Cambadélis : le PS "touché mais pas coulé"

  4. Hier

    Hollande "souhaite un plein succès" à Bouteflika

  5. Hier

    Valérie Fourneyron est sortie de l'hôpital

  6. Hier

    Hollande déclare n'avoir "aucune raison d'être candidat" si le chômage ne baisse pas

  7. Hier

    Hollande : Aquilino Morelle a "pris la seule décision qui convienne"

  8. Hier

    Présidence de Lille Métropole : Castelain succède à Aubry

  1. Hier

    Aquilino Morelle annonce sa démission

  2. Hier

    Non, Morelle n’avait pas demandé l’autorisation à l’Igas

  3. Hier

    EELV "ne votera pas en l'état" le plan d'économies de Valls

  4. Hier

    La visite de Hollande en Auvergne, "c'est râpé"

  5. Hier

    "Affaire Morelle" : Cambadélis monte au créneau

  6. Hier

    "A. Morelle doit démissionner", tweete un député PS

  7. Hier

    Le PS va lever sa tutelle sur les fédérations des Bouches-du-Rhône et du Pas-de-Calais

  8. Hier

    Jean-Marie Le Pen : en 2002, "nous n'étions pas prêts"

  1. Hier

    Liens avec les labos : la réponse d'Aquilino Morelle

  2. Hier

    Pour Valandrey, Trierweiler a été "humiliée"

  3. Hier

    RSA : Cambadélis demande "un petit coup de pouce"

  4. Hier

    Cambadélis : "Valls a pris le taureau par les cornes"

  5. Hier

    Cohn-Bendit : "Je laisse la place aux générations montantes"

  6. Hier

    Voynet nommée à l'Igas, Bartolone voit rouge

  7. Hier

    Catherine Deneuve tacle Sophie Marceau et défend Hollande

  8. Hier

    En fait, Noël Mamère va cumuler

  1. Hier

    Gérard Collomb réélu président du Grand Lyon

  2. Hier

    Bruno Le Roux tente d'étouffer la fronde des députés PS

  3. Hier

    Une partie du PS "atterrée" par les annonces de Valls

  4. Hier

    Les vibrants adieux de Cohn-Bendit au Parlement européen

  5. Hier

    Tarifs d’EDF : Royal laisse les experts sceptiques

  6. Hier

    Salaires des fonctionnaires : Valls confirme "le gel du point d'indice"

  7. Hier

    Valls : pas de remise en cause "du Smic"

  8. Hier

    Valls détaille son plan d'économies de 50 milliards

  1. Hier

    Bayrou sur le "Smic jeunes" : "Nous avons le devoir de dire non"

  2. Hier

    Bayrou : "les débuts de Valls sont réussis"

  3. Hier

    Oui, les animaux sont "doués de sensibilité"

  4. Hier

    Mariton : sur Valls, l'UMP a fait "une erreur d'appréciation"

  5. Hier

    Cambadélis officiellement élu premier secrétaire du PS

  6. Hier

    Cambadélis propose des "Etats généraux des socialistes"

  7. Hier

    Le microparti de Marine Le Pen dans le viseur de la justice

  8. Hier

    Didier Guillaume élu patron des sénateurs PS

  1. Hier

    Valérie Fourneyron hospitalisée pour un "syndrome méningé"

  2. Hier

    Un regroupement Haute-Normandie-Picardie ?

  3. Hier

    Laguiole : pour le maire, "on marche sur la tête"

  4. Hier

    Jean-Vincent Placé porte plainte pour diffamation

  5. Hier

    FN : Le Pen et Coûteaux, c'est fini

  6. Hier

    Affaire Gayet : Sophie Marceau traite Hollande de "goujat"

  7. Hier

    David Assouline ne veut plus être le porte-parole du PS

  8. Hier

    Manuel Valls en visite à Berlin

  1. Hier

    Bosser pour Ayrault, ça rapportait combien ?

  2. Hier

    Mélenchon : Hollande et Valls "comme deux olives dans un pressoir"

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement