NKM veut "entendre" Copé sur Buisson

Par Laurent Berbon

Publié le 27 juin 2012 à 09h20 Mis à jour le 27 juin 2012 à 14h15

"On a des gens comme ça (Patrick Buisson, nldr), qui portent la fusion des droites. Ça n'a jamais été la position de Nicolas Sarkozy.

"On a des gens comme ça (Patrick Buisson, nldr), qui portent la fusion des droites. Ça n'a jamais été la position de Nicolas Sarkozy. © CAPTURE ECRAN EUROPE 1

"On a besoin de savoir si la ligne Copé,c'est la ligne Buisson", estime la députée de l'Essonne.

L'ex-ministre de l'Ecologie n'entend pas lâcher l'affaire. Nathalie Kosciusco-Morizet, porte-parole de Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle avait vivement critiqué dimanche dernier la stratégie du conseiller Patrick Buisson, jugeant que son objectif était "de faire gagner Charles Maurras" plutôt que l'ex-chef de l'Etat. Après s'être attirée les foudres d'une partie de l'UMP, NKM a précisé mercredi sur Europe 1 le fond de sa pensée.

"Je voudrais entendre Copé sur le sujet"

"Fière du bilan" des années Sarkozy, NKM a toutefois expliqué que "pendant la campagne il y a eu des débats internes" (sur la stratégie droitière de l'UMP et d'éventuelle alliance avec le Front national, nldr), qui "n'auraient aucun intérêt aujourd'hui s'ils n'étaient pas en train de se reproduire à l'intérieur de l'UMP".

"On a des gens comme ça (Patrick Buisson, nldr), qui portent la fusion des droites. Ça n'a jamais été la position de Nicolas Sarkozy. Il a toujours été très clair vis-à-vis des alliances avec le Front national. Seulement aujourd'hui on a vu ce débat renaître à l'occasion des élections législatives. Et moi je souhaite qu'il soit purgé", a-t-elle prévenu, interpellant directement le patron de l'UMP : "Patrick Buisson est, je crois, conseiller de l'UMP. Je voudrais entendre Jean-François Copé (secrétaire général de l'UMP) sur le sujet". "On a besoin de savoir si la ligne Copé,c'est la ligne Buisson", a-t-elle ajouté.

Le "cas" Buisson divise l'UMP et les anciens membres du gouvernement Fillon. Valérie Pécresse, l'ancienne ministre du Budget s'est dite lundi en désaccord total avec NKM. De son côté, François Baroin, l'ex-ministre de l'Economie a qualifié mardi Patrick Buisson d'"antigaulliste primaire", soulignant que celui-ci n'avait "aucune légitimité" et n'existait "plus dans le paysage politique".

"J'ai aussi pris des balles dans le dos"

La députée de l'Essonne a par ailleurs estimé qu'elle avait la légitimité pour lancer ce débat. '"J'ai passé la campagne présidentielle en première ligne. J'ai pris des balles dans le front, ça c'est normal, j'ai aussi pris des balles dans le dos. Pendant ce temps là, il y en avait qu'on ne voyait pas beaucoup, qui passaient leur temps à faire leur campagne personnelle (...). Alors tous ceux qui pendant la campagne n'ont pas été très présents ou on fait leur campagne personnelle ne sont pas les mieux placés aujourd'hui pour me critiquer", a-t-elle lancé.

  • a a
5

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. Hier

    Mélenchon : "Je ne peux plus continuer comme ça"

  2. Hier

    Zone euro : le lapsus de Pierre Moscovici

  3. Hier

    Les pro-ours demandent la démission de Royal

  4. Hier

    Hollande va rencontrer les représentants des cultes

  5. Hier

    Le Maire reproche à Valls sa présence sur le Tour de France

  6. Hier

    A Gaza, "la France doit prendre une initiative", estime Le Maire

  7. Hier

    Emeutes à Sarcelles : "intolérable" pour Valls

  8. Hier

    Réforme territoriale : Valls regrette la "réaction disproportionnée" d'Aubry

  1. Hier

    Hollande : "aucun acte raciste ou antisémite ne sera toléré"

  2. Hier

    UMP : Fillon attaque Sarkozy, Estrosi réplique

  3. Hier

    Pour Fillon, Sarkozy ne devrait pas briguer la présidence de l'UMP

  4. Hier

    Aubry règle ses comptes

  5. Hier

    Cazeneuve : "dans ce pays, la réforme est possible !"

  6. Hier

    TGV-TER : "la maintenance est défaillante" selon Cuvillier

  7. Hier

    Assemblée nationale : la France à 13 régions adoptée

  8. Hier

    Bygmalion serait placée en liquidation judiciaire

  1. Hier

    Ukraine : Hollande fait part "de son immense émotion"

  2. Hier

    Les déclarations d'intérêts des parlementaires bientôt dévoilées

  3. Hier

    Le gouvernement demande aux vols français d'éviter l'espace aérien ukrainien

  4. Hier

    Carcassonne : victime d'un "coup de chaud", Le Foll écourte une visite

  5. Hier

    Quand les Femen perturbent une séance du Sénat

  6. Hier

    La réforme pénale définitivement adoptée

  7. Hier

    Présidence du Sénat : Didier Guillaume candidat

  8. Hier

    Sénatoriales : "Les jeux sont ouverts"

  1. Hier

    Avignon : Filippetti "part en courant" du Off

  2. Hier

    Concordia : Royal mobilise un navire anti-pollution

  3. Hier

    Le doyen de la Cour de cassation tacle les Sarkozystes

  4. Hier

    UMP : trois licenciements pour "faute grave"

  5. Hier

    Hervé Cristiani, le chanteur de "Il est libre Max", est mort

  6. Hier

    Taubira : "l’opposition a des difficultés à accepter l’institution judiciaire"

  7. Hier

    "Le Centre sera tout seul, ce n’est quand même pas la mort"

  8. Hier

    Juppé : "je n’ai jamais dit que je serai candidat à la présidence de l’UMP"

  1. Hier

    Trierweiler a coûté 481.000 euros à l'Etat en 2013

  2. Hier

    Juppé : la réforme de la carte, "c’est en soi une bonne idée"

  3. Hier

    Juppé : "pas d’autre solution que le cessez-le-feu" à Gaza

  4. Hier

    Condamnation pour insultes à Taubira : "une décision politique" pour le FN

  5. Hier

    VIDÉO - D'excellentes bachelières acclamées par les députés

  6. Hier

    La Cour des comptes salue les progrès de l'Elysée

  7. Hier

    Le Costa Concordia fait peur au maire de Bastia

  8. Hier

    14-Juillet : 7 millions de téléspectateurs pour Hollande

  1. Hier

    Réforme territoriale : les députés veulent une France à 13 régions

  2. Hier

    François Hollande attendu au Tchad samedi

  3. Hier

    Cambadélis évoque les "lunettes chiraquiennes" de Hollande

  4. Hier

    Popularité : Nicolas Sarkozy dévisse

  5. Hier

    Une tribune contre la GPA adressée à Hollande

  6. Hier

    Manifs pro-palestiniennes : Cazeneuve appelle à "redoubler de vigilance"

  7. Hier

    Droit de vote des étrangers : Hollande ne renonce pas

  8. Hier

    Affaire Sarkozy : le lapsus de François Hollande

  1. Hier

    Pour Hollande, "Israël a droit à sa sécurité mais..."

  2. Hier

    Avec Valls, "rien ne peut nous séparer", affirme Hollande

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement