Le Pen débat avec un membre du gouvernement italien

Par Europe1.fr avec AFP

Publié le 21 octobre 2011 à 22h08 Mis à jour le 21 octobre 2011 à 22h08

La leader française d'extrême droite Marine Le Pen s'est affichée vendredi soir à Milan avec Daniela Santanchè, membre du gouvernement de Silvio Berlusconi, le temps d'un débat où les deux femmes ont trouvé des points de convergence mais sont restées en désaccord sur l'Europe.

Avant de prendre place dans une petite salle du Palazzo Mezzanotte, la présidente du Front national et la sous-secrétaire d'Etat du gouvernement italien ont posé ensemble, et tout sourire, devant les photographes. "Nous tentons toutes les deux de battre en brèche l'image d'une droite obsolète et idéologique", a affirmé Daniela Santanchè, située à l'aile droite de la coalition de Silvio Berlusconi, très affaibli politiquement notamment pour des scandales sexuels.

Au lendemain de la mort de l'ex-leader libyen Mouammar Kadhafi, les deux femmes politiques ont affiché, face à plus d'une centaine de personnes, un même scepticisme face aux révolutions arabes, mettant en avant un risque islamiste. "Ce printemps (arabe), je ne le vois pas", a résumé Daniela Santanchè. Marine Le Pen a salué "la sagesse de la Russie et de la Chine" pour leur veto à toute intervention en Syrie, où la contestation est réprimée dans le sang.

Sur l'immigration, quand Marine Le Pen a réaffirmé qu'elle devait "être arrêtée" en France, Daniela Santanchè a développé un concept d'"immigration compatible". Ainsi, les Philippins, en majorité catholiques, "sont compatibles", "pour des raisons religieuses et culturelles, mais d'autres peuples sont très peu compatibles avec notre culture et nos traditions", a-t-elle soutenu, sans autre précision.

Mais c'est sur l'Union européenne, combattue avec vigueur par la présidente du FN, que le désaccord a été le plus profond. Marine Le Pen, qui prône la fin de l'euro, dit notamment être venue en Italie pour pousser à l'ouverture d'un débat sur le sujet. "Il faut certainement repenser l'Europe (...) mais nous ne pouvons nous en soustraire, ce n'est pas une vision de notre temps (...) Aujourd'hui, il y a dans chaque pays une dose de politique supranationale européenne et ce serait dommage" de revenir dessus, lui a répondu Daniela Santanchè.

  • a a
1

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. Hier

    Hollande "souhaite un plein succès" à Bouteflika

  2. Hier

    Valérie Fourneyron est sortie de l'hôpital

  3. Hier

    Hollande déclare n'avoir "aucune raison d'être candidat" si le chômage ne baisse pas

  4. Hier

    Hollande : Aquilino Morelle a "pris la seule décision qui convienne"

  5. Hier

    Présidence de Lille Métropole : Castelain succède à Aubry

  6. Hier

    Aquilino Morelle annonce sa démission

  7. Hier

    Non, Morelle n’avait pas demandé l’autorisation à l’Igas

  8. Hier

    EELV "ne votera pas en l'état" le plan d'économies de Valls

  1. Hier

    La visite de Hollande en Auvergne, "c'est râpé"

  2. Hier

    "Affaire Morelle" : Cambadélis monte au créneau

  3. Hier

    "A. Morelle doit démissionner", tweete un député PS

  4. Hier

    Le PS va lever sa tutelle sur les fédérations des Bouches-du-Rhône et du Pas-de-Calais

  5. Hier

    Jean-Marie Le Pen : en 2002, "nous n'étions pas prêts"

  6. Hier

    Liens avec les labos : la réponse d'Aquilino Morelle

  7. Hier

    Pour Valandrey, Trierweiler a été "humiliée"

  8. Hier

    RSA : Cambadélis demande "un petit coup de pouce"

  1. Hier

    Cambadélis : "Valls a pris le taureau par les cornes"

  2. Hier

    Cohn-Bendit : "Je laisse la place aux générations montantes"

  3. Hier

    Voynet nommée à l'Igas, Bartolone voit rouge

  4. Hier

    Catherine Deneuve tacle Sophie Marceau et défend Hollande

  5. Hier

    En fait, Noël Mamère va cumuler

  6. Hier

    Gérard Collomb réélu président du Grand Lyon

  7. Hier

    Bruno Le Roux tente d'étouffer la fronde des députés PS

  8. Hier

    Une partie du PS "atterrée" par les annonces de Valls

  1. Hier

    Les vibrants adieux de Cohn-Bendit au Parlement européen

  2. Hier

    Tarifs d’EDF : Royal laisse les experts sceptiques

  3. Hier

    Salaires des fonctionnaires : Valls confirme "le gel du point d'indice"

  4. Hier

    Valls : pas de remise en cause "du Smic"

  5. Hier

    Valls détaille son plan d'économies de 50 milliards

  6. Hier

    Bayrou sur le "Smic jeunes" : "Nous avons le devoir de dire non"

  7. Hier

    Bayrou : "les débuts de Valls sont réussis"

  8. Hier

    Oui, les animaux sont "doués de sensibilité"

  1. Hier

    Mariton : sur Valls, l'UMP a fait "une erreur d'appréciation"

  2. Hier

    Cambadélis officiellement élu premier secrétaire du PS

  3. Hier

    Cambadélis propose des "Etats généraux des socialistes"

  4. Hier

    Le microparti de Marine Le Pen dans le viseur de la justice

  5. Hier

    Didier Guillaume élu patron des sénateurs PS

  6. Hier

    Valérie Fourneyron hospitalisée pour un "syndrome méningé"

  7. Hier

    Un regroupement Haute-Normandie-Picardie ?

  8. Hier

    Laguiole : pour le maire, "on marche sur la tête"

  1. Hier

    Jean-Vincent Placé porte plainte pour diffamation

  2. Hier

    FN : Le Pen et Coûteaux, c'est fini

  3. Hier

    Affaire Gayet : Sophie Marceau traite Hollande de "goujat"

  4. Hier

    David Assouline ne veut plus être le porte-parole du PS

  5. Hier

    Manuel Valls en visite à Berlin

  6. Hier

    Bosser pour Ayrault, ça rapportait combien ?

  7. Hier

    Mélenchon : Hollande et Valls "comme deux olives dans un pressoir"

  8. Hier

    Jean-Vincent Placé sur Canal+ : "je me tire"

  1. Hier

    VIDÉO - Ukraine : Paris n'écarte pas de nouvelles sanctions

  2. Hier

    Hollande chute de 5 points, Valls populaire à 58%

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement