Alerte info Le vol disparu au-dessus du Mali se serait écrasé > En savoir plus

La leçon de Baroin aux Anglais

Par Europe1.fr avec agences

Publié le 16 décembre 2011 à 09h48 Mis à jour le 16 décembre 2011 à 10h30

François Baroin

François Baroin © Europe1.fr

Le ministre de l’Economie a expliqué vendredi la confiance qu’il avait en l’économie française.

François Baroin sur Europe 1, vendredi, a garanti que la France honorerait ses objectifs. "Si les prévisions de l'Insee se confirment, ça ne changera rien aux objectifs que nous avons fixés pour 2011, nous serons au rendez-vous de la réduction des déficits tels que nous 'l'avons dit", a souligné François Baroin. Après deux plans d'austérité depuis l'été, le gouvernement assure qu'il ramènera les déficits publics de 5,7% du PIB en 2011 à 4,5% en 2012 et 3% en 2013.

"La France, un investissement sûr"

Se voulant rassurant sur l'économie française, François Baroin a affirmé qu'il y avait "un décalage entre le moral, l'ambiance, l'état d'esprit qui n'est pas bon et une réalité de l'économie qui aujourd'hui n'est pas encore impactée". Interrogé par ailleurs sur la probable perte du AAA français, le ministre a affirmé que la France était "l'un des pays les plus développés et les plus solides" au monde.

"A la question, la France est-elle un investissement sûr, la réponse est oui et personne ne s'y trompe", a-t-il ajouté. Il a par ailleurs estimé que les avis des agences de notation constituaient "un message parmi d'autres mais ce n'est pas le plus important".

"La France tiendra ses objectifs"

"Pas de troisième plan de rigueur"

Le ministre de l'Economie a une nouvelle fois assuré qu'il n'y aurait pas de troisième plan de rigueur. "Il n'en est pas question, la France n'en a pas besoin, on a une stratégie, on ne dévie pas de cette stratégie", a-t-il dit

"Mieux vaut être Français que Britannique"

François Baroin a également taclé la Grande-Bretagne expliquant que la situation économique de nos voisins d’outre-Manche était bien plus grave que celle de la France. "C'est vrai que la situation économique de la Grande-Bretagne est aujourd'hui très préoccupante et qu'on préfère être Français que Britannique en ce moment sur le plan économique", a-t-il affirmé. "On ne veut pas recevoir de leçons, on n'en donne pas, on ne veut pas en recevoir", a-t-il ajouté. "On en a reçu quelques-unes", a-t-il insisté sans plus de précisions.
François Baroin, quelques jours plus tôt, avait estimé que le Royaume-Uni était dans "une situation économique difficile", avec "un niveau de déficit équivalent à celui de la Grèce" et "un niveau d'endettement équivalent au nôtre".

Londres rejette les critiques de Paris

Londres avait rejeté jeudi ces critiques. "Nous avons mis en place un programme crédible destiné à réduire notre déficit", avait déclaré le porte-parole du Premier ministre britannique David Cameron, évoquant le plan du gouvernement visant à éliminer la quasi-totalité du déficit public d'ici à cinq ou six ans. Et la presse britannique a jugé ces propos scandaleux. "Ce n'est pas le rôle du gouverneur d'une banque centrale d'encourager l'abaissement de la note d'un autre pays", affirme ainsi vendredi The Times répondant aux critiques du gouverneur de la Banque de France Christian Noyer.

"La dégradation (de la France) ne me paraît pas justifiée au regard des fondamentaux économiques. Ou alors, il faudrait qu'elles (les agences) commencent par dégrader le Royaume-Uni qui a plus de déficits, autant de dettes, plus d'inflation, moins de croissance que nous et dont le crédit s'effondre", avait-il déclaré au Télégramme de Brest.

  • a a
18

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. 12h10

    Transparence : qu'ont déclaré les parlementaires ?

  2. 08h35

    Manif pro-palestinienne de samedi : "les organisateurs seront reçus"

  3. 08h09

    Gaston Flosse va saisir la CEDH

  4. Hier

    L'Assemblée donne son feu vert à la France à 13 régions

  5. Hier

    Manif propalestinienne : sans le citer, Valls critique un maire écolo

  6. Hier

    Fillon et ses 300.000 euros de billets d'avion payés par l'UMP

  7. Hier

    Hollande dément les rumeurs de mariage avec Julie Gayet

  8. Hier

    Jean-Marie Le Guen "espère qu'il n'y aura pas de violences" à la manifestation pro-palestinienne

  1. Hier

    Fatigué, Mélenchon va prendre du recul

  2. Hier

    Zone euro : le lapsus de Pierre Moscovici

  3. Hier

    Les pro-ours demandent la démission de Royal

  4. Hier

    Hollande va rencontrer les représentants des cultes

  5. Hier

    Le Maire reproche à Valls sa présence sur le Tour de France

  6. Hier

    A Gaza, "la France doit prendre une initiative", estime Le Maire

  7. Hier

    Emeutes à Sarcelles : "intolérable" pour Valls

  8. Hier

    Réforme territoriale : Valls regrette la "réaction disproportionnée" d'Aubry

  1. Hier

    Hollande : "aucun acte raciste ou antisémite ne sera toléré"

  2. Hier

    UMP : Fillon attaque Sarkozy, Estrosi réplique

  3. Hier

    Pour Fillon, Sarkozy ne devrait pas briguer la présidence de l'UMP

  4. Hier

    Aubry règle ses comptes

  5. Hier

    Cazeneuve : "dans ce pays, la réforme est possible !"

  6. Hier

    TGV-TER : "la maintenance est défaillante" selon Cuvillier

  7. Hier

    Assemblée nationale : la France à 13 régions adoptée

  8. Hier

    Bygmalion serait placée en liquidation judiciaire

  1. Hier

    Ukraine : Hollande fait part "de son immense émotion"

  2. Hier

    Les déclarations d'intérêts des parlementaires bientôt dévoilées

  3. Hier

    Le gouvernement demande aux vols français d'éviter l'espace aérien ukrainien

  4. Hier

    Carcassonne : victime d'un "coup de chaud", Le Foll écourte une visite

  5. Hier

    Quand les Femen perturbent une séance du Sénat

  6. Hier

    La réforme pénale définitivement adoptée

  7. Hier

    Présidence du Sénat : Didier Guillaume candidat

  8. Hier

    Sénatoriales : "Les jeux sont ouverts"

  1. Hier

    Avignon : Filippetti "part en courant" du Off

  2. Hier

    Costa Concordia : Royal mobilise un navire anti-pollution

  3. Hier

    Le doyen de la Cour de cassation tacle les Sarkozystes

  4. Hier

    UMP : trois licenciements pour "faute grave"

  5. Hier

    Hervé Cristiani, le chanteur de "Il est libre Max", est mort

  6. Hier

    Taubira : "l’opposition a des difficultés à accepter l’institution judiciaire"

  7. Hier

    "Le Centre sera tout seul, ce n’est quand même pas la mort"

  8. Hier

    Juppé : "je n’ai jamais dit que je serai candidat à la présidence de l’UMP"

  1. Hier

    Trierweiler a coûté 481.000 euros à l'Etat en 2013

  2. Hier

    Juppé : la réforme de la carte, "c’est en soi une bonne idée"

  3. Hier

    Juppé : "pas d’autre solution que le cessez-le-feu" à Gaza

  4. Hier

    Condamnation pour insultes à Taubira : "une décision politique" pour le FN

  5. Hier

    VIDÉO - D'excellentes bachelières acclamées par les députés

  6. Hier

    La Cour des comptes salue les progrès de l'Elysée

  7. Hier

    Le maire de Bastia redoute le Costa Concordia

  8. Hier

    14-Juillet : 7 millions de téléspectateurs pour Hollande

  1. Hier

    Réforme territoriale : les députés veulent une France à 13 régions

  2. Hier

    François Hollande attendu au Tchad samedi

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement