François Hollande est arrivé au Maroc

Par Benjamin Bonneau

Publié le 2 avril 2013 à 20h06 Mis à jour le 3 avril 2013 à 15h45

François Hollande est arrivé au Maroc

© MaxPPP

ZOOM - Le président français n'échappera pas au dossier des droits de l'homme.

La promesse. Mercredi, François Hollande entame une visite officielle de deux jours au Maroc. Il s’entretiendra notamment avec le roi Mohammed VI, signera des contrats et s’adressera à l’importante communauté française. Et au chapitre sensible des droits de l'homme, le président devrait également "prendre acte que le Maroc a trouvé sa voie, va dans le bon sens, dans un contexte où les Printemps arabes offrent beaucoup de potentiels mais aussi présentent des risques", souligne l'Elysée. Son ambition : affirmer "le souhait de la France de l'accompagner dans cette voie".

Il est attendu au tournant. Si François Hollande devrait donc exhorter les autorités du royaume à approfondir les réformes et garantir le respect des droits de l'homme, il risque d’avoir du pain sur la planche, à en croire Human Rights Watch (HRW). "Les garanties de respect des droits humains que proclame avec force la Constitution adoptée par le Maroc en 2011 (dans le contexte du printemps arabe, ndlr) n'ont toujours pas été incorporées dans le droit marocain ni dans les pratiques du gouvernement", met en garde l'ONG dans un communiqué, avant d’estimer qu’en tant que premier partenaire économique "et principale source d'aide bilatérale, la France peut jouer un rôle positif en mettant en lumière les abus qui persistent et en encourageant les efforts de réforme du gouvernement", ajoute le texte

François Hollande est arrivé au Maroc

Des dossiers qui fâchent. Il empoisonne les relations entre l’Algérie et le Maroc depuis les années 70. Et cette annexion d’une partie du Sahara occidental par le Maroc inquiète également la communauté internationale. "La situation dangereuse dans la région du Sahel et son voisinage rend une solution plus urgente que jamais" à la crise, a ainsi lancé l'envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU pour le Sahara occidental, Christopher Ross. Dans son viseur : des groupes liés à Al-Qaïda qui sévissent depuis plusieurs années dans les pays de la bande sahélo-saharienne. Comme Nicolas Sarkozy avant lui, François Hollande ne se mouillera toutefois pas beaucoup dans ce dossier, se contentant d’appuyer la position marocaine pour un plan de "large autonomie" au Sahara occidental, qui "constitue une base sérieuse et crédible de négociations", selon un conseiller de l’Elysée.

Si le dossier sahraoui est un serpent de mer, François Hollande ne s’attendait certainement pas à devoir gérer la colère de… détenus français. Quelque 22 ressortissants sont en effet entrés en grève de la fin à l’approche de la venue de leur président. « Suite aux arrestations abusives dont nous avons été victimes, la majorité d'entre nous a été torturée. […] Face au silence coupable des autorités marocaines et à la frilosité de la France, nous voyons dans cette grève de la faim l’ultime chance de faire entendre notre désespoir lors de votre venu Mr Le Président", peut-on lire dans le communiqué de presse des grévistes. Si la France l’a fait pour Florence Cassez se disent-ils…

  • a a
17

Et aussi

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos politiques
  1. Hier

    Hollande "souhaite un plein succès" à Bouteflika

  2. Hier

    Valérie Fourneyron est sortie de l'hôpital

  3. Hier

    Hollande déclare n'avoir "aucune raison d'être candidat" si le chômage ne baisse pas

  4. Hier

    Hollande : Aquilino Morelle a "pris la seule décision qui convienne"

  5. Hier

    Présidence de Lille Métropole : Castelain succède à Aubry

  6. Hier

    Aquilino Morelle annonce sa démission

  7. Hier

    Non, Morelle n’avait pas demandé l’autorisation à l’Igas

  8. Hier

    EELV "ne votera pas en l'état" le plan d'économies de Valls

  1. Hier

    La visite de Hollande en Auvergne, "c'est râpé"

  2. Hier

    "Affaire Morelle" : Cambadélis monte au créneau

  3. Hier

    "A. Morelle doit démissionner", tweete un député PS

  4. Hier

    Le PS va lever sa tutelle sur les fédérations des Bouches-du-Rhône et du Pas-de-Calais

  5. Hier

    Jean-Marie Le Pen : en 2002, "nous n'étions pas prêts"

  6. Hier

    Liens avec les labos : la réponse d'Aquilino Morelle

  7. Hier

    Pour Valandrey, Trierweiler a été "humiliée"

  8. Hier

    RSA : Cambadélis demande "un petit coup de pouce"

  1. Hier

    Cambadélis : "Valls a pris le taureau par les cornes"

  2. Hier

    Cohn-Bendit : "Je laisse la place aux générations montantes"

  3. Hier

    Voynet nommée à l'Igas, Bartolone voit rouge

  4. Hier

    Catherine Deneuve tacle Sophie Marceau et défend Hollande

  5. Hier

    En fait, Noël Mamère va cumuler

  6. Hier

    Gérard Collomb réélu président du Grand Lyon

  7. Hier

    Bruno Le Roux tente d'étouffer la fronde des députés PS

  8. Hier

    Une partie du PS "atterrée" par les annonces de Valls

  1. Hier

    Les vibrants adieux de Cohn-Bendit au Parlement européen

  2. Hier

    Tarifs d’EDF : Royal laisse les experts sceptiques

  3. Hier

    Salaires des fonctionnaires : Valls confirme "le gel du point d'indice"

  4. Hier

    Valls : pas de remise en cause "du Smic"

  5. Hier

    Valls détaille son plan d'économies de 50 milliards

  6. Hier

    Bayrou sur le "Smic jeunes" : "Nous avons le devoir de dire non"

  7. Hier

    Bayrou : "les débuts de Valls sont réussis"

  8. Hier

    Oui, les animaux sont "doués de sensibilité"

  1. Hier

    Mariton : sur Valls, l'UMP a fait "une erreur d'appréciation"

  2. Hier

    Cambadélis officiellement élu premier secrétaire du PS

  3. Hier

    Cambadélis propose des "Etats généraux des socialistes"

  4. Hier

    Le microparti de Marine Le Pen dans le viseur de la justice

  5. Hier

    Didier Guillaume élu patron des sénateurs PS

  6. Hier

    Valérie Fourneyron hospitalisée pour un "syndrome méningé"

  7. Hier

    Un regroupement Haute-Normandie-Picardie ?

  8. Hier

    Laguiole : pour le maire, "on marche sur la tête"

  1. Hier

    Jean-Vincent Placé porte plainte pour diffamation

  2. Hier

    FN : Le Pen et Coûteaux, c'est fini

  3. Hier

    Affaire Gayet : Sophie Marceau traite Hollande de "goujat"

  4. Hier

    David Assouline ne veut plus être le porte-parole du PS

  5. Hier

    Manuel Valls en visite à Berlin

  6. Hier

    Bosser pour Ayrault, ça rapportait combien ?

  7. Hier

    Mélenchon : Hollande et Valls "comme deux olives dans un pressoir"

  8. Hier

    Jean-Vincent Placé sur Canal+ : "je me tire"

  1. Hier

    VIDÉO - Ukraine : Paris n'écarte pas de nouvelles sanctions

  2. Hier

    Hollande chute de 5 points, Valls populaire à 58%

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues
Evénement