Les "honnêtes gens" bientôt fichés

Par Cécile Bouanchaud

Publié le 3 février 2012 à 18h23 Mis à jour le 3 février 2012 à 20h33

L’Assemblée nationale a adopté mercredi la proposition de loi sur la protection de l’identité. © Max PPP

DÉCRYPTAGE - Un projet de loi, adopté mercredi, prévoit le fichage de 60 millions de Français.

Le texte a été voté en toute discrétion. Dans un hémicycle presque vide, l’Assemblée nationale a adopté mercredi la proposition de loi sur la protection de l’identité. Un texte qui prévoit entre autres l’instauration d’un "fichier des honnêtes gens" comme l’a surnommé François Pillet, le rapporteur UMP de la proposition de loi au Sénat.

Ce fichier vise officiellement à lutter contre l’usurpation d’identité. A terme, il pourrait concerner entre 45 à 60 millions de Français. A l’exception de l’Espagne, la France est le seul pays à centraliser sur un seul et même fichier les données biométriques des individus. Europe1.fr résume les enjeux de la constitution d’un tel fichier.

Quels types d'informations recueille ce fichier ?Le texte de loi prévoit la création d’une nouvelle carte d’identité nationale qui comprendra deux puces électroniques. L’une contenant des données biométriques telles que le nom, le prénom, le sexe, la date et le lieu de naissance, l’adresse, la taille et la couleur des yeux, les empreintes digitales et photographiques. La seconde, optionnelle, propose aux internautes de fournir leur signature électronique pour qu’ils puissent s’identifier sur des sites commerciaux ou administratifs

Où seront conservées ces informations ? Ces données seront centralisées au sein de la base des titres électroniques sécurisés (Tes), rapporte Mediapart. Auparavant, de telles informations étaient stockées sous leur version papier dans les préfectures.

Combien de personnes sont concernées ? Toute personne faisant une demande de carte d’identité biométrique sera recensée dans ce fichier d’envergure nationale. Un fichier qui comptera "à terme 45 millions d’entrées, soit le plus grand fichier de France !", s'exclamait le député PS de Paris, Serge Blisko, lors d’une précédente interview accordée à 01net.

A quoi va servir ce fichier ? Officiellement, il s’agit de lutter contre l’usurpation d’identité qui concernerait près de 21.000 personnes par an. Un chiffre contesté puisque selon le dernier rapport de l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), le nombre de faux documents d’identité oscille entre 6.000 et 10.000 par an, rapporte Owni.

En plus de l’usurpation d’identité, le texte de loi englobe une quinzaine d’autres infractions comme le faux et l’usage de faux, l’atteinte aux services de renseignements, la mention d’une fausse adresse ou encore aux fraudes dans les transports en commun.

Dans quels cas les fichiers peuvent-ils être consultés ? Le fichier sera mis à disposition des policiers dans trois cas bien particuliers : pour procéder à des vérifications lors de la délivrance ou du renouvellement d’une carte d’identité, pour l’identification de victimes d’accidents ou de catastrophes naturelles, et enfin dans certains cas de fraudes à l'identité.

Le site Owni précise toutefois que la loi peut être modifiée à l’avenir pour élargir les conditions d’utilisation du fichier. Cela a notamment été le cas en 1998 lors de l’instauration du fichier national des empreintes génétiques (Fnaeg) pour lutter contre les auteurs d’infractions sexuelles. Par la suite, les conditions d’exploitations des données avaient été élargies à une grande partie des infractions du Xode pénal.

quelles sont les dérives possibles ? Selon Jean-Marc Mannach, journaliste et auteur de La vie privée, un problème de vieux cons ?, ce fichier qui vise à lutter contre l’usurpation d’identité pourrait au contraire faciliter les fraudes. N’importe qui peut en effet faire une demande de carte d’identité biométrique sous le nom d’une autre personne, si cette dernière n’a pas encore pris la peine de s’identifier dans le fichier des gens honnêtes.

"Au vu du nombre de faux profils de Nicolas Sarkozy créés sur Facebook ou Twitter notamment, il n'est donc pas exclu que celui qui sera fiché, en premier, comme le Nicolas ‘honnête gens’ Sarkozy, ne soit donc pas forcément le ‘vrai’ Nicolas Sarkozy", explique Jean-Marc Manach sur LeMonde.fr.

Quelles sont les réactions dans la classe politique ? L’opposition craint que ce fichier ne soit utilisé à des fins d’investigations absolument pas en lien avec l’usurpation d’identité. "Vous profitez de ce fait délictueux, Monsieur le ministre, pour réaliser le vieux rêve de la place Beauvau : créer un grand fichier biométrique de plusieurs millions de Français !", a lancé mercredi le député PS Serge Blisko au ministre de l’Intérieur.

En juillet dernier, Serge Blisko avait rappelé que ce genre de fichier avait déjà été mis en place dans le passé. "Monsieur le ministre, j’ai le regret de rappeler que la France n’a créé qu’une seule fois un fichier général de la population, c’était en 1940. Il fut d’ailleurs détruit à la Libération", avait-il déploré.

La sénatrice PS Virginie Klès, a dénoncé sur France Culture une loi qui porte atteinte aux libertés individuelles. "C’est une chose que d’être fiché, c’est une autre chose que d’être tracée, même en ayant rien à se reprocher", déplore la sénatrice. Cette dernière évoque une omerta et appelle les citoyens à réagir. "Il faut que les citoyens se réveillent. Il y a une espèce d’omerta on n’en parle pas. Je suppose qu’il y a des intérêts financiers importants. Mais les libertés individuelles doivent aller au delà des intérêts financiers", commente-t-elle.

  • a a
20

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Le flash
  1. 12h43

    Pierre Niney dans la peau du fils de Cousteau

  2. 12h39

    Toux, éternuement : le parcours des postillons décrypté

  3. 12h24

    VIDÉO - Shaquille O’Neal se moque de la NBA et de Parker

  4. 12h12

    Beckham critiqué à Miami pour son projet de stade

  5. 11h43

    Marguerite, 99 ans : "On a le droit de vote, il faut le conserver"

  6. 11h09

    Montpellier, leader de la L1... économique

  7. 11h00

    Levallois : l'homme retranché chez lui a été maitrisé

  8. 10h55

    Valls : les prestations sociales ne seront pas revalorisées avant 2015

  9. 10h51

    Mafiosa : 100.000 épisodes téléchargés

  10. 10h34

    La création d'entreprises en baisse en mars

  1. 10h27

    C'est officiel, Google scanne vos e-mails

  2. 10h24

    Fast and Furious 7 : les frères de Paul Walker au casting

  3. 10h15

    Un chef de la Camorra arrêté à Nice

  4. 10h01

    VIDÉO - Le superbe but d'Olivier Giroud

  5. 09h50

    France 2 arrête La smala s'en mêle

  6. 09h26

    Audiences : Unforgettable ne fait pas oublier Plus belle la vie

  7. 08h56

    Interdite de bus scolaire après avoir oublié sa carte

  8. 08h43

    Anelka ne jouera pas à l'Atletico Mineiro

  9. 08h34

    "Smic jeunes" : "Nous avons le devoir de dire non"

  10. 08h22

    Bayrou : "les débuts de Valls sont réussis"

  1. 08h11

    Oui, les animaux sont "doués de sensibilité"

  2. 08h07

    "Je me considère comme un meurtrier"

  3. 07h50

    Vol MH370 : le robot sous-marin replonge

  4. 07h35

    Canada : la fête étudiante finit mal, cinq morts

  5. 07h09

    Boston : sacs à dos suspects, évacuation massive

  6. 06h32

    La chanteuse Miley Cyrus hospitalisée

  7. 06h24

    PSG : Blanc, "je veux qu'il reste"

  8. 05h59

    Naufrage en Corée du Sud : 4 morts et 300 disparus

  9. Hier

    Coupe de France : Rennes est en finale

  10. Hier

    Pas-de-Calais : une ado de 15 ans disparait avec un homme suicidaire

  1. Hier

    Eurockéennes : Stromae et Cantat en têtes d'affiche

  2. Hier

    Mariton : sur Valls, l'UMP a fait "une erreur d'appréciation"

  3. Hier

    PSA : en colère, ils offrent leurs primes aux Restos du Coeur

  4. Hier

    Accro aux jeux vidéo, il laisse son fils mourir de faim

  5. Hier

    Proposer un salaire inférieur au Smic, avec comme objectif affiché notamment l'embauche des jeunes, est-ce une bonne idée ?

  6. Hier

    Cambadélis officiellement élu premier secrétaire du PS

  7. Hier

    Les députés interdisent la culture de maïs OGM

  8. Hier

    Le lycée parisien accusé de dérives sectaires sera inspecté

  9. Hier

    Foot : un jeune Barcelonais marque du rond central

  10. Hier

    Cambadélis propose des "Etats généraux des socialistes"

  1. Hier

    Iran : il entre en jeu pour sauver un but

  2. Hier

    La mère de Merah en garde à vue 15 jours avant la sœur

  3. Hier

    Le fisc s'intéresse à Claude Makelele

  4. Hier

    La soeur de Mohamed Merah en garde à vue à Toulouse

  5. Hier

    Le microparti de Marine Le Pen dans le viseur de la justice

  6. Hier

    Nigeria : des islamistes enlèvent plus de cent lycéennes

  7. Hier

    Smic : la proposition de Gattaz est "esclavagiste"

  8. Hier

    Il met le feu à son hôtel pour échapper à des tueurs imaginaires

  9. Hier

    Cazeneuve a fait "rectifier" la note sur les Roms à Paris

  10. Hier

    Angola : le projet à grande échelle de Total

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues