Homosexuels déportés: que disent les historiens ?

Par Solène Cordier

Publié le 15 février 2012 à 18h28 Mis à jour le 15 février 2012 à 21h25

© MAXPPP

Europe1.fr fait le point sur la réalité historique des propos polémiques de Christian Vanneste.

Dans une vidéo mise en ligne sur le site LibertePolitique.com, le député Christian Vanneste évoque "la fameuse légende de la déportation des homosexuels" lors d'une diatribe contre le lobby homosexuel en France.
Révélés par Le Lab d'Europe 1, ces propos ont suscité de vives réactions dans son propre camp et des menaces d'exclusion planent désormais sur le député du Nord.

Cet habitué des dérapages homophobes a reçu le soutien inattendu de Serge Klarsfeld, défenseur reconnu de la cause des déportés, qui a assuré à son tour qu'il n'y a pas eu de déportation d'homosexuels en France pendant la Seconde Guerre mondiale.

Europe1.fr fait le point avec Régis Schlagdenhauffen, auteur en 2011 de Triangle rose. La persécution nazie des homosexuels et sa mémoire, Paris, Collection Sexes en tous genre, Editions Autrement.

Les propos de Christian Vanneste:

"Il y a aussi des légendes qui sont répandues, par exemple la fameuse légende de la déportation des homosexuels. Il faut être très clair là aussi. Manifestement Himmler avait un compte personnel à régler avec les homosexuels. En Allemagne il y a eu une répression des homosexuels et la déportation qui a conduit à peu près à 30.000 déportés et il n'y en a pas eu ailleurs, et notamment en-dehors des trois départements annexés, il n'y a pas eu de déportation d'homosexuels en France. On peut même rappeler si on veut être méchant que quand les intellectuels français vont présenter leurs hommages à Monsieur Goebbels, il y en a quand même la moitié qui sont homosexuels, et notamment avec à leur tête Monsieur Anel Bonnard dont tout le monde savait qu'il était homosexuel (…) il faut relativiser tout ça, ils ont un art consommé de déformer la réalité."





Des homosexuels français ont-t-ils été déportés ?

Oui mais "la question est complexe", prévient d'emblée Régis Schlagdenhauffen. La France n'a jamais clairement condamné l'homosexualité. Même si des arrestations d'homosexuels ont eu lieu, le motif invoqué pour les justifier n'est quasiment jamais celui-ci. On ne peut dès lors pas parler de persécution systématique des homosexuels.
Les chercheurs ont retrouvé, en croisant les archives, moins de dix cas de personnes arrêtées pour homosexualité qui ont ensuite été déportées.
"Dans les grilles remplies par l'administration, on pouvait indiquer 'juif' ou 'résistant' mais la mention 'homosexuel' n'existait pas", explique Régis Schlagdenhauffen. Les homosexuels qui étaient arrêtés étaient donc déportés pour d'autres motifs.
Le chercheur Mickaël Bertrand recense pour sa part 62 Français déportés pour homosexualité (22 arrêtés en Alsace-Moselle, 32 au sein du Reich où ils se trouvaient dans le cadre du Service du travail obligatoire, un dans un lieu indéterminé et sept en zone occupée).

Qu'en était-il justement en Alsace-Moselle?

Dans cette région annexée, les lois allemandes s'exerçaient et elles réprimaient clairement l'homosexualité. En Alsace-Moselle, "environ 200 hommes ont ainsi été arrêtés, emprisonnés et/ou déportés" au motif de leur homosexualité, indique le chercheur Régis Schlagdenhauffen.
C'est bien la mention "homosexuel" qui figure sur les listes de déportés les concernant.

Existe-t-il un consensus à ce sujet?

Pas vraiment. C'est la Fondation pour la Mémoire de la Déportation qui a travaillé sur la déportation, depuis la France, d'un certain nombre d'homosexuels dont elle a pu retracer le parcours. Ces recherches ont été menées par une équipe basée à Caen. Pendant longtemps, peu de chercheurs se sont penchés sur cette question.

Les historiens reconnaissent pour la plupart la déportation d'homosexuels, comme d'autres minorités, mais sans évoquer de persécution systématique.

Au-delà de la communauté historienne, les propos de Christian Vanneste et les réactions qu'ils ont suscités rappellent combien cette question est sensible sur le plan politique. Jacques Chirac avait été en 2005 le premier Président à reconnaître publiquement la déportation des homosexuels de France pendant l'Occupation. "En Allemagne, mais aussi sur notre territoire, celles et ceux que leur vie personnelle distinguait, je pense aux homosexuels, étaient poursuivis, arrêtés et déportés", avait déclaré le chef de l'Etat lors des célébrations de la Journée nationale de la Déportation. Lionel Jospin avait également évoqué la question dès 2001.

Existe-il des cas d'homosexuels revenus des camps et qui ont témoigné de leur persécution ?

Oui, le plus célèbre était Pierre Seel, décédé en 2005. D'origine alsacienne, il a été déporté dans le camp de redressement de Schirmeck. Il a écrit en 1994 un ouvrage sur son histoire, Moi, Pierre Seel, déporté homosexuel.

Rudolf Brazda, natif de Brossen en Saxe (aujourd'hui l'Allemagne), est un autre "triangle rose", comme on appelait les personnes déportées en raison de leur orientation sexuelle. Installé en France à partir de 1945, il a lui aussi beaucoup lutté pour faire reconnaître le motif de son arrestation. Il est mort en 2011.

  • a a
2

Et aussi

En ce moment sur Europe 1

Le flash
  1. 19h50

    Escrime : la France championne du monde de fleuret par équipes

  2. 19h24

    Voeckler justifie son coup de sang : "ça soulage"

  3. 19h20

    Air France suspend ses vols vers Tel Aviv "jusqu'à nouvel ordre"

  4. 19h10

    C1-PSG : vers une fermeture partielle de tribune ?

  5. 18h34

    Mélenchon : "Je ne peux plus continuer comme ça"

  6. 17h34

    Inquiétude sur des cas de cancers dans un laboratoire lyonnais

  7. 17h12

    Entreprises : vers un seul type de "jour" ?

  8. 17h11

    Tour : Rogers gagne, Pinot grimpe

  9. 16h59

    Épargne : les Français se détournent du Livret A

  10. 16h24

    Accident de la route dans l'Aube : 6 morts dont 4 enfants

  1. 16h21

    Auchan : sanctionné pour avoir regardé un match des Bleus

  2. 16h08

    Dunga nouvel entraîneur du Brésil

  3. 16h07

    Gaza : un soldat franco-israélien tué dans les affrontements

  4. 16h07

    La Réunion : nouvelle attaque de requin à Saint-Leu

  5. 15h46

    Un chef de la mafia calabraise arrêté sur la Côte-d'Azur

  6. 14h10

    James Rodriguez au Real Madrid pour 80 millions d'euros

  7. 13h02

    Nouvelle enquête sur la mort de Litvinenko à Londres

  8. 12h56

    Tour : le Team Sky en Jaguar customisée

  9. 12h37

    Crash du MH17 : la générosité des supporters anglais

  10. 12h23

    A la prison des Baumettes, c'est la fièvre des colis projetés

  1. 12h05

    Isère : les 8 spéléologues secourus sont sains et saufs

  2. 11h56

    Gaspard Ulliel prête ses traits au Saint Laurent de Bertrand Bonello

  3. 11h48

    La schizophrénie serait liée à des variations génétiques

  4. 11h29

    Les banques doivent-elles des millions à leurs clients ?

  5. 10h43

    En retard, elle roulait à vélo... sur l'autoroute

  6. 10h41

    Emploi à domicile : la baisse continue

  7. 10h21

    Audiences : Esprits criminels a l'esprit de la gagne sur TF1

  8. 10h02

    L2 : avis défavorable du CNOSF pour la montée de Luzenac

  9. 09h13

    Tarascon : un homme abattu au fusil de chasse

  10. 08h51

    Albi : trois membres présumés d'une cellule djihadiste interpellés

  1. 08h42

    Zone euro : le lapsus de Pierre Moscovici

  2. 08h28

    Famille tuée dans le Val-de-Marne : le mari s'est rendu

  3. 08h16

    Vous pourrez bientôt acheter le piano du film Casablanca

  4. 08h13

    Dans le sud d’Israël, "je n’ai jamais pensé une seconde à rentrer en France"

  5. 07h27

    La France livrera un 2e Mistral à la Russie, si...

  6. 06h54

    Naufrage en Corée du Sud : le propriétaire du ferry retrouvé mort

  7. 06h53

    Qui sont les manifestants pro-palestiniens jugés à Paris ?

  8. 06h29

    Crash en Ukraine : scène surréaliste pour récupérer les boîtes noires

  9. 06h24

    Joyeux anniversaire prince George !

  10. 06h24

    Papeete : Gaston Flosse est sorti de garde à vue

  1. Hier

    Manif pro-palestinienne : "nous ne sommes pas là pour allumer le feu"

  2. Hier

    Gaza : plus de 100.000 Palestiniens déplacés

  3. Hier

    Juin 2014, mois le plus chaud depuis 1880

  4. Hier

    MH17 : l’ONU exige un accès libre au site du crash

  5. Hier

    Les pro-ours demandent la démission de Royal

  6. Hier

    Yvelines : une femme dit avoir été violée dans le RER C

  7. Hier

    Vous pourrez bientôt "sauvegarder" sur Facebook

  8. Hier

    La manifestation pro-palestinienne autorisée mercredi

  9. Hier

    Manif anti-israélienne dans un supermarché du Vaucluse

  10. Hier

    Crash en Ukraine: Obama met la pression sur Poutine

Europe 1 sur les réseaux sociaux
Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues