Emploi: Gallois contre un "marché à 2 vitesses"

Par Europe1.fr avec AFP

Publié le 11 janvier 2013 à 06h24 Mis à jour le 11 janvier 2013 à 06h24

Louis Gallois, auteur du rapport sur la compétitivité des entreprises françaises remis début novembre au gouvernement, demande la fin "de ce marché du travail à deux vitesses" dans un entretien au Parisien/Aujourd'hui en France de vendredi alors que les discussions entre patronat et syndicats sur la réforme du marché du travail reprennent ce matin.

"Le marché du travail est scindé en deux. Il y a chaque année 3 millions d'embauches en CDI mais 18 millions en CDD, dont 14 millions à moins d'un mois. Des salariés cumulent 5, 10, 15 CDD dans l'année! Il faut en finir avec ce marché à deux vitesses", affirme Louis Gallois. "On peut imaginer d'introduire des souplesses dans le CDI et, en même temps, de sécuriser les personnes en CDD", explique-t-il.

L'ex-patron de la SNCF et d'EADS (groupe européen d'aéronautique) déplore qu'en France "les actifs ne représentent que 51% de la population contre 56% en moyenne en Europe" et prône "une augmentation" du "taux d'emploi des jeunes et des seniors". "A cet égard, le contrat de génération" lui "semble une bonne idée."

Concernant les décisions prisent pas le gouvernement après la remise de son rapport, Louis Gallois pense que "le gouvernement a montré sa détermination" et parle "d'un signal très positif car il fallait des mesures d'urgences pour redonner un ballon d'oxygène aux entreprises et restaurer la confiance des chefs d'entreprises vis-à-vis de l'action publique." "La vraie question est de savoir si le gouvernement réussira à inscrire son action dans la durée", se demande Louis Gallois, nommé mi-décembre au conseil de surveillance de PSA Peugeot-Citroën.

  • a a
0

> Suivez l'info Europe 1 en continu sur , et réagissez sur

En ce moment sur Europe 1

Les dernières infos économiques
  1. 06h45

    General Electric voudrait racheter Alstom

  2. Hier

    Économies : le détail des 50 milliards sur 3 ans

  3. Hier

    Plan de stabilité : "un bras d'honneur politiquement correct"

  4. Hier

    Déficit : le gouvernement table sur 3,8% en 2014, 3% en 2015

  5. Hier

    Combien d'euros en moins dans le portefeuille des retraités ?

  6. Hier

    Croissance : le Haut conseil des finances publiques plutôt optimiste

  7. Hier

    Suisse : bientôt un Smic à 3.240 euros ?

  8. Hier

    Economies : "Le dialogue avec le gouvernement continue" (Le Roux)

  9. Hier

    L'incompétence coûte cher aux entreprises françaises

  10. Hier

    Le château de Catherine Deneuve est en vente

  1. Hier

    Lepaon appelle les salariés à se "mobiliser"

  2. Hier

    Taxis : la fréquentation en baisse de 20% ?

  3. Hier

    Déficit : les trois scénarios alternatifs du PS à la méthode Valls

  4. Hier

    Xavier Beulin : les charges des agriculteurs "vont baisser de 3%"

  5. Hier

    Dosettes : Nespresso s'engage à modifier ses pratiques commerciales

  6. Hier

    Réduction des déficits : Montebourg veut des "contreparties" de Bruxelles

  7. Hier

    La Redoute supprime son "gros catalogue"

  8. Hier

    Reims : bonne nouvelle sur le front de l'emploi

  9. Hier

    La création d'entreprises en baisse en mars

  10. Hier

    PSA : en colère, ils offrent leurs primes aux Restos du Coeur

  1. Hier

    Smic : la proposition de Gattaz est "esclavagiste"

  2. Hier

    Angola : le projet à grande échelle de Total

  3. Hier

    3% de déficit : Sapin promet de les atteindre sans délai

  4. Hier

    Les eurodéputés votent l'union bancaire

  5. Hier

    Nantes : la fermeture de l'usine de la Seita confirmée

  6. Hier

    Smic : la proposition choc de Pierre Gattaz

  7. Hier

    La Société Générale condamnée à payer 2 millions d'euros

  8. Hier

    Ecotaxe : Royal veut faire payer les camions étrangers

  9. Hier

    Tarifs EDF : Pas de hausse avant le mois d'août

  10. Hier

    Alstom : 180 postes menacés en France

  1. Hier

    Quand l'Allemagne embauche, c'est toute l'Europe qui se précipite

  2. Hier

    Jeux en ligne : les paris sportifs ont la cote

  3. Hier

    Sapin : "3% en 2015, c'est notre stratégie budgétaire"

  4. Hier

    Nantes : l'usine de la Seita devrait fermer

  5. Hier

    Les banques ont supprimé 80.000 postes en 2013

  6. Hier

    La BCE envisage d'agir contre l'euro fort

  7. Hier

    SFR : Bouygues s'estime victime "d'anomalies"

  8. Hier

    Les chiffres de Pôle emploi labellisés

  9. Hier

    La Cour des comptes épingle l’endettement des hôpitaux

  10. Hier

    La Sécu a dépensé 1,4 milliard de moins que prévu en 2013

  1. Hier

    "Guerre des oursons" : Lindt reprend l’avantage

  2. Hier

    Electricité : la justice impose une hausse rétroactive des tarifs

  3. Hier

    FagorBrandt : feu vert espagnol à Cevital pour un rachat

  4. Hier

    Déficit : Sapin croit à "l'objectif des 3%"

  5. Hier

    Recul historique du travail à domicile

  6. Hier

    Lauvergeon : "Des bruits viennent de gens qui ne me veulent pas du bien"

  7. Hier

    La TVA fête ses 60 ans

  8. Hier

    Les 3 Suisses devraient supprimer 198 postes

  9. Hier

    Travail dominical : les magasins de bricolage resteront bien ouverts

  10. Hier

    Dette : Barnier ne veut pas "un nouveau sursis" de Bruxelles

L'actu économique
Europe 1 sur les réseaux sociaux
L'édito économique
Ce que vaut le programme de stabilité

Ce que vaut le programme de stabilité

On connaît désormais le contenu de ce fameux plan qui permettra à la France d'arriver à 3% de déficit. Nicolas Barré livre son analyse de ce programme au micro de Thomas Sotto.

Europe 1 Vidéos

Pour retrouver les vidéos d'Europe1, cliquez ici

Humour, politique, culture, sport, économie, découvrez toutes les vidéos d'Europe1.

Toutes les vidéosVidéos les plus vues