Uber suspend tous ses tests de voitures autonomes après un accident mortel aux États-Unis

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Uber a décidé de suspendre ses tests de voitures autonomes après la mort d'une personne, percutée par l'un de ses modèles aux États-Unis.

Uber fait une pause dans l'expérimentation de ses voitures autonomes. La firme américaine a indiqué lundi qu'elle suspendait tous ses tests après la mort d'une personne, percutée par un véhicule, près de Phoenix, aux États-Unis. Le média Bloomberg affirme qu'Uber a suspendu les tests en cours à San Francisco, Phoenix, Pittsburgh et Toronto, au Canada.

Le conducteur de sécurité n'aurait pas réagi à temps. L'accident mortel s'est produit à Tempe, dans l'Arizona, dimanche soir, vers 22 heures. Un média local a affirmé qu'il s'agissait d'une cycliste, mais un journaliste du New York Times indique que la victime était une piétonne qui traversait la rue en dehors d'un passage piéton. Selon lui, le véhicule était en "mode autonome" et le conducteur de sécurité, dont la présence est obligatoire dans ces voitures, n'a pas réagi à temps pour éviter l'accident.

"Suite de mon dernier tweet : la voiture Uber était en mode autonome avec un conducteur de sécurité et a percuté une femme (pas une cycliste) qui traversait la rue. Elle est morte. Nous pensons que c'est la première piétonne à être tuée par un véhicule autonome. Uber va coopérer. Histoire à suivre."

La firme Uber a déploré une "triste nouvelle" et a déclaré que l'entreprise "pensait à la famille de la victime" tout en "collaborant avec les autorités locales pour comprendre ce qu'il s'était passé".