On a testé le nouveau MacBook Air pendant deux semaines

, modifié à
  • A
  • A
Europe 1 a testé le nouveau MacBook Air. © Grégoire Martinez / Europe 1
Partagez sur :

Après plusieurs années sans mise à jour, Apple propose désormais une nouvelle version de son ordinateur ultra-portable MacBook Air. Europe 1 l'a testée.

TEST

On l'a cru arrêté. Lorsqu'Apple a présenté son MacBook, un ordinateur portable encore plus fin et plus compact que le MacBook Air il y a quelques années, beaucoup y ont vu la fin de la gamme Air. Très populaire chez les jeunes, les étudiants, mais aussi dans les entreprises, cette gamme revient cependant cette année avec de nouveaux modèles, plus compacts, plus puissants, mais aussi plus chers. Dix ans après sa présentation par Steve Jobs, l'ordinateur portable d'Apple est-il toujours aussi convaincant ? Europe 1 a passé deux semaines avec.

Plus compact et plus design

Le MacBook Air cuvée 2018 conserve un écran de 13,3 pouces, la même taille que ses prédécesseurs. Le modèle de 11 pouces, lui, a disparu. Mais cette nouvelle version est 17% plus compacte que le modèle commercialisé ces dernières années et pèse 100 grammes de moins, à 1,25 kilo sur la balance. Résultat, on retrouve certains des avantages du MacBook avec un ordinateur que l'on peut facilement emporter partout avec soi sans se charger outre mesure. Surtout, le MacBook Air reste un modèle de finition, bien construit, robuste, et désormais réalisé à partir d'un aluminium 100% recyclé.

AIR1

Le design a également été revu, et même si l'ordinateur conserve une ligne affinée, les bords autour de l'écran ont été largement réduits. L'arrivée du capteur d'empreintes digitales Touch ID, placé en haut à droite du clavier, permet également de déverrouiller rapidement l'ordinateur, plus que si l'on devait saisir son code. Le taux d'erreur très faible du capteur permet d'ailleurs d'éviter de le saisir, y compris lorsque l'on souhaite acheter une application depuis le Mac App Store ou payer en ligne avec Apple Pay. Sur ce point, le MacBook Air est plus efficace que le MacBook, qui ne dispose pas de Touch ID, et au même niveau que le MacBook Pro, l'ordinateur portable professionnel d'Apple.

Un écran rétina qui change la donne

Nouveauté la plus attendue, l'arrivée de la technologie rétina sur l'écran change la donne. Alors que l'écran du MacBook Air précédent était clairement dépassé par la concurrence, Apple revient au niveau. Son écran d'une résolution de 2.560 x 1.600 pixels ne permet pas de distinguer les pixels et s'avère bien plus agréable lorsqu'il s'agit de lire un texte ou de regarder des vidéos. Même si la dalle pourrait être légèrement plus lumineuse pour une lecture parfaite au soleil, le niveau de couleur et le taux de contraste satisfaisant rattrapent le tout.

Touch ID 1280

Le nouveau MacBook Air s'avère particulièrement pratique pour la lecture de vidéos et le visionnage de films ou de séries. Avec l'amélioration du système audio et l'intégration de haut-parleurs stéréos, il permet de mieux s'immerger dans le contenu que l'on est en train de regarder. La prise mini-jack qui permet de connecter des écouteurs ou un casque est toujours présente. En vidéo, la caméra FaceTime HD et les trois microphones intégrés dans la machine permettent de réaliser de bonnes conversations vidéos.

Parfait pour le bureautique

Comme le MacBook, le MacBook Air est parfaitement adapté à un usage bureautique. Qu'il s'agisse de prendre des notes lors d'un cours, d'une réunion, ou de taper des mails ou des documents, la nouvelle génération de clavier papillon proposée (la même que sur les derniers MacBook Pro avec Touch Bar), est très agréable. Même si la course réduite des touches peut demander un petit temps d'adaptation, le retour au clavier de l'ancien MacBook Air est assez désagréable et donne l'impression d'une technologie dépassée. Cette troisième génération de clavier papillon est également plus silencieuse et dispose d'une couche de plastique sous les touches pour éviter de faire rentrer les miettes.

clavier 1280

Le trackpad, 20% plus grand que sur le précédent modèle, et équipé de la technologie Force Touch (qui permet de cliquer n'importe où) permet, lui, une meilleure navigation dans les menus et rend l'usage des gestes plus pratiques. Il est par exemple possible de passer d'une fenêtre à l'autre ou d'afficher toutes les fenêtres en quelques secondes. Résultat : on se plaît à travailler sur cette machine que l'on emmène partout.

À l'intérieur, Apple a intégré un processeur Intel Core i5 et 8Go de mémoire vive (configurable jusqu'à 16Go de mémoire vive) qui offre une fluidité totale pour les usages bureautiques, la navigation en ligne, la gestion ou la retouche des photos et la quasi-totalité des applications. Quand il s'agit de montage vidéo, le MacBook Air s'en tire honorablement pour des projets de courte durée (2 à 3 minutes). Si cet usage devait être régulier, un plus puissant MacBook Pro est cependant préférable. Côté stockage, Apple propose d'étendre la mémoire jusqu'à 1,5To, mais n'a intégré que 128Go dans le modèle de base. Pour 1.349 euros, nous aurions préféré avoir au minimum 256Go, et il semble donc préférable d'opter dès le départ pour un modèle avec plus de mémoire.

Passage à l'USB C

usb C

Pour ce qui est de la connectique, Apple fait passer le MacBook Air à l'USB de type C. Avec deux connecteurs qui peuvent être utilisés indifféremment pour la recharge, la connexion d'un disque dur ou d'un écran externe, on peut facilement brancher tout ce qui est nécessaire. Il n'en reste pas moins qu'il est souvent nécessaire de passer par un adaptateur, vendu séparément, pour brancher notamment des clés USB classiques. Dans notre cas et durant nos deux semaines de test, nous n'avons cependant eu besoin que d'un seul adaptateur, HDMI, pour brancher un écran externe. Chacun pourra donc faire en fonction de besoin, mais le choix de l'USB C permet d'avoir un ordinateur prêt pour les accessoires des années à venir. On regrettera simplement la disparition du lecteur de carte micro SD, bien pratique pour la gestion des photos.

Le dernier gros avantage de ce MacBook Air vient de son autonomie. En usage bureautique, il est capable de tenir une journée complète sans être rechargé, ce qui évite de transporter le chargeur dans son sac à dos. Pour des usages plus gourmands, comme la recharge vidéo, il peut parfois être nécessaire de le brancher en fin d'après-midi.

Notre avis. Le MacBook Air reste un ordinateur ultra-portable de référence. Facile à transporter, compact et léger, mais aussi très bien fini, il surpasse la majorité de ses concurrents. Son écran rétina et l'intégration d'un capteur d'empreintes digitales sont de vrais avantages, pratiques et utiles au quotidien. Avec son nouveau clavier, on se plaît à taper du texte dessus et à l'utiliser pour de la bureautique. Seul regret, au vu de son prix un peu plus élevé que le précédent, le modèle de base ne devrait avoir plus que 128Go de stockage. Il est donc préférable d'opter directement pour le modèle équipé de 256Go.

MacBook Air, à partir de 1.349 euros, 128Go, déjà disponible