Le vinyle HD est-il l'avenir de la musique analogique ?

  • A
  • A
Partagez sur :
Le vinyle n’en finit plus de renaître. Cette année, dans le monde, il devrait s’en vendre plus que de CD. Et maintenant, le vinyle HD fait son apparition dans les rayons, avec une capacité améliorée et une plus grande plage dynamique. Mais le charme que l'on connaît aux vinyle classique est moins présent.

Le vinyle HD, qui va bientôt faire son apparition dans les rayons, a de quoi surprendre. Le vinyle est analogique donc il n’y a pas de notion de haute définition. Ce qui nous intéresse dans cet objet revenu en grâce, c’est la grosse pochette, la chaleur du son… et les craquements. Or, le vinyle HD c’est, avant tout, une nouvelle méthode de fabrication qui permet plusieurs choses : on peut maintenant avoir jusqu'à 10 minutes de plus sur chaque face (on le retournera moins, il y aura moins de doubles albums).

On pourra aussi avoir une plus grande plage dynamique. Si vous êtes fan de musique métal, cela devrait s’entendre, le son sera moins écrasé. Et surtout, cela permet d’avoir une plus grande fidélité. Les craquements appartiendront désormais à l'histoire ancienne. La qualité restera la même du premier au dernier pressage, il n'y aura donc plus besoin de payer une édition limitée.

Les premiers disques dès l'année prochain

La bonne nouvelle, c'est que le vinyle ne nécessitera pas de platine haute définition. Ça reste un microsillon, donc toutes les platines actuelles pourront les lire. Cela fait plus de 70 ans qu’on utilise le même processus de fabrication avec des produits chimiques polluants, des copies de copies de master… Il était temps de passer à quelque chose de plus moderne. D'autant plus qu’avec ce nouveau procédé, les coûts de fabrication sont divisés par deux.

Il y a eu plusieurs faux départs pour cette technologie. Mais cette fois, les prototypes sont sortis. Et les premiers disques devraient arriver en début d’année prochaine. Reste qu’ils ont peut-être fait une erreur de l’appeler "HD". Aujourd’hui, les gens achètent davantage les vinyles pour leur côté nostalgique que pour la qualité sonore. Donc on espère vraiment qu’ils ne coûteront pas plus cher.

Europe 1
Par Anicet Mbida