La capsule Dragon de SpaceX a amerri sans accroc dans l'océan Atlantique

, modifié à
  • A
  • A
capsule Crew Dragon de SpaceX
La capsule Crew Dragon avec son passager-mannequin, baptisé Riley, est restée amarrée six jours à l'ISS, dont l'un des membres d'équipage apparaît ci-dessus (en bleu). © HO / NASA TV / AFP
Partagez sur :

Cette mission tend à démontrer à la Nasa la sûreté des capsules spatiales conçues par SpaceX. 

La nouvelle capsule Crew Dragon de SpaceX a amerri vendredi avec succès dans l'océan Atlantique après plus de six jours dans l'espace, terminant sa mission de démonstration pour la Nasa en vue de la reprise des vols habités américains.

Lancée samedi dernier du centre spatial Kennedy en Floride, Dragon s'était amarrée dimanche à la Station spatiale internationale, avant de s'en détacher tôt vendredi. Les images en direct de la Nasa ont montré l'ouverture sans accroc des parachutes, avec un amerrissage à 8h45 (14h45 heures françaises), à l'heure exacte prévue, à environ 370 km des côtes de Floride. "Dragon est revenue sur la planète Terre, elle est de retour à la maison", a annoncé la commentatrice de SpaceX dans la retransmission en direct. "Bon amerrissage de Dragon confirmé!" a tweeté le compte de SpaceX.

Un premier vol habité prévu en juillet. La mission visait à démontrer la fiabilité et la sûreté du véhicule, que des astronautes américains doivent utiliser d'ici la fin de l'année pour se rendre à l'ISS. SpaceX, fondée en 2002 par Elon Musk, avait été sélectionnée en 2014 par la Nasa, avec le groupe Boeing, pour développer la prochaine génération de véhicules spatiaux pour les astronautes américains, après l'arrêt des navettes spatiales (1981-2011). Seul un mannequin était à bord pour ce test. Le premier vol habité à bord de Dragon est prévu officiellement en juillet avec deux astronautes, mais la date pourrait être reportée à plus tard cette année.