Tour de France : voilà les premières difficultés vosgiennes

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Après la 4ème étape du Tour de France, dite la plus « tranquille », le sprinteur Elia Viviani (Deceuninck-Quick-Step) s'est imposé devant Alexander Kristoff et Caleb Ewan. Le Français Julian Alaphilippe, coéquipier du sprinteur conserve le maillot jaune. Le Tour se poursuit avec la 5ème étape (Saint-Dié-des-Vosges et Colmar), et les premières difficultés avec deux côtes de 2ème catégorie et deux de 3ème catégorie au programme.
TOUR DE FRANCE

 

Contrairement à l’an passé, il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que le premier massif fasse son apparition sur la route du Tour. A peine cinq jours et voilà que les Vosges se profilent déjà. Sur la route de Colmar, les coureurs affronteront les deux premiers cols de 2e catégorie de la Grande Boucle, à l’occasion de la côte du Haut-Koenigsbourg (5,9km à 5,9%) et des Trois Epis (5km à 6,7%), respectivement à 66km et 35,5km de l’arrivée. Avec deux autres ascensions de 3e catégorie dont la dernière à 19km de Colmar, il y a tout pour assister à un premier feu d’artifice.

Europe 1
Par Thomas Gentil