Tour de France : Sagan enfin, Alaphilippe toujours en jaune

, modifié à
  • A
  • A
Peter Sagan a remporté mercredi sa première étape sur le Tour de France 2019.
Peter Sagan a remporté mercredi sa première étape sur le Tour de France 2019. © Jeff PACHOUD/AFP
Partagez sur :
La première étape vosgienne a été remportée mercredi au sprint par Peter Sagan, intraitable. Julian Alaphilippe a connu une journée tranquille et conserve son Maillot jaune de leader.

Sagan enfin ! Le Slovaque a enlevé mercredi la 5ème étape du Tour de France qui reliait Saint-Dié-des-Vosges à Colmar, sur 175,5 km. Le porteur du Maillot vert, qui avait été battu de quelques centimètres par le Néerlandais Mike Teunissen (Jumbo-Visma) lors de la 1ère étape, à Bruxelles, et avait accumulé les places d'honneur depuis (5ème, 4ème), a cette fois devancé sans aucune discussion le Maillot blanc, le Belge Wout Van Aert (Jumbo-Visma), et l'Italien Matteo Trentin (Mitchelton-Scott). Le premier Français, Julien Simon (Cofidis), se classe 6ème.

Il s'agit de la douzième victoire d'étape sur le Tour pour Peter Sagan, qui avait connu une première partie de saison assez loin de ses standards, avec trois succès seulement, sur le Tour Down Under, le Tour de Californie et le Tour de Suisse.

Le parcours de cette 5ème étape, pourtant accidenté, n'a pas souri aux baroudeurs. L'échappée du jour, composée du Belge Tim Wellens (Lotto-Soudal), du Letton Tom Skujins (Trek), de l'Australien Simon Clarke (EF Education First) et du Danois Mads Würtz (Katusha-Alpecin) a tenu un peu plus de 130 km avant que ses membres ne soient repris les uns après les autres dans les côtes de la deuxième partie d'étape. Le Portugais Rui Costa (UAE Team Emirates), a tenté sa chance dans le final, mais face à un peloton, amainci certes, mais emmené par des équipiers de Sagan et de Michael Matthews (7ème à l'arrivée) motivés, l'ancien champion du monde ne pouvait pas espérer grand-chose. Il a été repris à deux kilomètres du but.

Alaphilippe, solide 10ème de l'étape

De son côté, Julian Alaphilippe a tranquillement géré cette première journée vosgienne et conservé son Maillot jaune de leader sans souci, même si ses équipiers Dries Devenyns et Enric Mas ont semblé lutté pour rester à son contact dans les dernières difficultés du jour. Alaphilippe, lui, était en tête de peloton au moment du sprint et s'est permis le luxe de faire un Top 10 sur cette étape (10ème au milieu des sprinteurs). De très bon augure avant le rendez-vous de jeudi de La Planche des Belles Filles…