Tour de France : deuxième victoire d'étape pour Van Aert, Yates toujours en jaune

, modifié à
  • A
  • A
(Photo d'illustration).
(Photo d'illustration). © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT
Partagez sur :
Le Belge Wout Van Aert s'est une nouvelle fois imposé au sprint, vendredi lors de la 7ème étape, sa deuxième victoire dans cette édition 2020. Le Britannique Adam Yates conserve lui le maillot jaune. 

Impressionnant Wout Van Aert ! Le Belge de l'équipe Jumbo Visma a encore été le plus fort au sprint, vendredi lors de la 7ème étape du Tour de France, pour remporter sa deuxième victoire dans cette édition 2020. Le Britannique Adam Yates garde de son côté le maillot jaune, au terme d'une journée extrêmement animée qui a fait des dégâts au sein du peloton.

Plusieurs favoris ont été piégés par des coups de bordure, comme le Slovène Tadej Pogacar (3e du général et maillot blanc avant l'étape), l'Espagnol Mikel Landa (ex-13e) et l'Australien Richie Porte (ex-15e). Ils ont tous les trois concédés plus d'une minute au général lors de l'arrivée à Lavaur, dans le Tarn, à la veille de la première étape dans les Pyrénées. 

Place aux Pyrénées 

Tendue pendant la première heure conduite à 46 km/h malgré les côtes de début de parcours, la course a été relancée, après une échappée solitaire du Belge Thomas De Gendt, quand elle a rencontré un vent plus soutenu dans la plaine de Castres. L'équipe Ineos du vainqueur sortant, le Colombien Egan Bernal, a pris l'initiative et a fait exploser le peloton à 35 kilomètres de l'arrivée sans surprendre la plupart des favoris.

Au contraire de l'année passée, dans le même département du Tarn, la Groupama-FDJ de Thibaut Pinot a tenu son rang. L'équipe française a même relancé l'allure, tout comme Astana du Colombien Miguel Angel Lopez, à l'approche du dénouement de Lavaur qui a tourné à la faveur de Van Aert, irrésistible depuis le début du mois d'août : Strade Bianche, Milan-Sanremo, une étape du Dauphiné, le championnat de Belgique du contre-la-montre, deux étapes du Tour... série en cours.

Samedi, la course aborde le massif pyrénéen dans la 8e étape longue de 141 kilomètres entre Cazères-sur-Garonne et Loudenvielle. Avec, pour plat principal, le port de Balès, le premier col hors catégorie de ce Tour dont le sommet est situé à 36,5 kilomètres de l'arrivée.