Roland-Garros : Caroline Garcia éliminée par l'Ukrainienne Elina Svitolina

, modifié à
  • A
  • A
Caroline Garcia s'est inclinée en huitièmes de finale de Roland-Garros face à l'Ukrainienne Elina Svitolina.
Caroline Garcia s'est inclinée en huitièmes de finale de Roland-Garros face à l'Ukrainienne Elina Svitolina. © MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :
La Française Caroline Garcia, 45e joueuse mondiale, a perdu son huitième de finale du tournoi de tennis de Roland-Garros, dimanche, face à l'Ukrainienne Elina Svitolina. Chez les femmes, tous les espoirs français reposent désormais sur Fiona Ferro qui foulera le court lundi.

La numéro 2 française Caroline Garcia (45e joueuse mondiale) a été stoppée net en huitièmes de finale de Roland-Garros par la numéro 5 mondiale Elina Svitolina 6-1, 6-3 en à peine plus d'une heure dimanche. Il s'agissait du premier huitième de finale en Grand Chelem de Garcia depuis plus de deux ans. Il ne reste plus qu'une joueuse française en lice, Fiona Ferro (49e), qui défiera la numéro 6 mondiale et lauréate de l'Open d'Australie 2020 Sofia Kenin lundi, pour un place quarts de finale.

 

Menée 3-0 après seulement huit minutes de jeu, avec déjà sept fautes directes au compteur, Garcia n'a jamais vraiment réussi à redresser la barre face à Svitolina. Elle a terminé la partie avec 34 fautes directes.

Svitolina, régulière et appliquée

Dans des conditions de vent piégeuses, Svitolina, elle, s'est montrée beaucoup plus régulière en totalisant 10 points gagnants pour 14 fautes directes. "Les conditions n'étaient pas faciles, c'était vraiment important de prendre en considération qu'il y avait beaucoup de vent et que celle qui s'adapterait le plus vite gagnerait", a commenté l'Ukrainienne, victorieuse à Strasbourg il y une semaine.

"J'ai fait quelques ajustements, c'était très important de garder son service aujourd'hui, je suis très satisfaite de la manière dont j'ai servi, et aussi dont j'ai retourné", a ajouté l'Ukrainienne.
Svitolina affrontera la surprise argentine Nadia Podoroska, issue des qualifications, pour une place dans le dernier carré. Garcia visait elle son deuxième quart de finale à Roland-Garros, trois ans après son unique atteint en Grand Chelem, déjà sur la terre battue parisienne.