Open d'Australie : Naomi Osaka bat Karolina Pliskova et rejoint Petra Kvitova en finale

, modifié à
  • A
  • A
Naomi Osaka va disputer samedi da deuxième finale consécutive en Grand Chelem.
Naomi Osaka va disputer samedi da deuxième finale consécutive en Grand Chelem. © AFP
Partagez sur :
Naomi Osaka, première Japonaise sacrée en Grand Chelem à l'US Open, s'est qualifiée pour sa première finale à l'Open d'Australie. Elle affrontera samedi Petra Kvitova, numéro 6 mondiale.

La Japonaise Naomi Osaka, numéro 4 mondiale, s'est qualifiée pour sa première finale à l'Open d'Australie, sa deuxième d'affilée en Grand Chelem, aux dépens de la Tchèque Karolina Pliskova (n°8) battue 6-2, 4-6, 6-4, jeudi, à Melbourne.

Pas de finale 100% tchèque. Naomi Osaka (21 ans), première Japonaise sacrée en Grand Chelem à l'US Open en septembre dernier au bout d'une finale explosive contre Serena Williams, affrontera pour le trophée une autre Tchèque, Petra Kvitova, numéro 6 mondiale, vainqueur plus tôt dans la journée de l'Américaine Danielle Collins. Celle qui sera couronnée samedi deviendra numéro 1 mondiale.

Treize victoires consécutives. Osaka est la première Japonaise à s'inviter en finale à Melbourne. Son meilleur résultat y était auparavant un huitième de finale atteint il y a un an. En venant à bout de Pliskova, elle a étiré sa série de victoires consécutives en tournoi majeur à treize matches. Elle tentera samedi de devenir la dixième joueuse à enchaîner les titres à l'US Open et à l'Open d'Australie.

Elle était passée à deux jeux de l'élimination. En demi-finales, Osaka a d'abord eu la main sur la partie, jusqu'à mener d'un set et d'un break (6-2, 1-0). Mais Pliskova, tombeuse de Serena Williams après avoir écarté quatre balles de match au tour précédent, est parvenue à égaliser et c'est elle qui s'est procuré les premières occasions dans la manche décisive (trois balles de break à 1-0). En vain. Osaka était passée à deux jeux de l'élimination au troisième tour, quand elle avait été menée 7-5, 4-1 par la Taïwanaise Su-Wei Hsieh (27ème).

Elle s'est révélée au printemps dernier. Avant d'être couronnée à l'US Open, à vingt ans seulement, la jeune Japonaise s'était révélée au printemps dernier en s'offrant le prestigieux tournoi d'Indian Wells puis en dominant Serena Williams (6-3, 6-2) au premier tour à Miami la semaine suivante après avoir entamé la saison 2018 autour de la 70ème place mondiale. Née au Japon, à Osaka, d'une mère nippone et d'un père haïtien, elle vit aux États-Unis depuis qu'elle a trois ans.