Natation : Katie Ledecky pulvérise son record du monde sur 1.500 m

, modifié à
  • A
  • A
Katie Ledecky compte déjà trois records du monde (400 m, 800 m et 1.500 m nage libre) à son palmarès. © AFP
Partagez sur :

L'Américaine Katie Ledecky, quintuple championne olympique, a amélioré de cinq secondes son précédent chrono de référence, établi en 2015, mercredi au meeting d'Indianapolis.

La star de la natation américaine Katie Ledecky a pulvérisé son propre record du monde du 1500 m avec un chrono de 15 minutes 20 sec 48/100e, mercredi à Indianapolis.

Cinq secondes de mieux. La quintuple championne olympique a amélioré de cinq secondes le précédent chrono de référence (15 min 25 sec 48/100e) qu'elle avait établi lors des Championnats du monde 2015 à Kazan, en Russie. Elle a relégué sa dauphine dans la course à 49 secondes. "Je savais avant de prendre le départ que j'allais nager vite, l'entraînement se passe vraiment très bien, je réussis des choses que je ne faisais pas avant, je ne savais si tout le travail accompli lors des six dernières semaines allait se traduire en course aussi rapidement", a-t-elle expliqué. "Ma confiance est au zénith", a expliqué l'Américaine qui a signé les huit 1.500 m les plus rapides de l'histoire.

Un palmarès bluffant pour son âge. Katie Ledecky, 21 ans, fait cette semaine à l'occasion du meeting d'Indianapolis, comptant pour le circuit américain Swimming Pro Series, ses débuts professionnels. Elle était jusqu'en mars dernier étudiante à l'université de Stanford, en Californie, et devait se soumettre au règlement draconien de la NCAA, l'entité qui chapeaute le sport universitaire aux Etats-Unis, qui interdit la signature de contrats de partenariat et de sponsoring. Katie Ledecky a remporté quatre titres olympiques (200 m, 400 m, 800 m, relais 4x200 m) lors des JO 2016 de Rio, puis s'est adjugé cinq titres lors des Championnats du monde 2017 de Budapest. Elle compte à son palmarès cinq titres olympiques (800 m en 2012 + 4 à Rio), quatorze titres mondiaux et trois records du monde (400 m, 800 m et 1.500 m nage libre).

Aux JO dans deux ans. Le 1.500 m dames, qui n'était pas une distance olympique, fera partie du programme des prochains JO, en 2020 à Tokyo. Ledecky doit encore s'aligner à Indianapolis sur 100 et 400 m libre jeudi, sur 200 m libre et 400 m quatre nages vendredi et sur 800 m libre et 200 m quatre nages samedi.