Luis Fernandez : "Je suis un fan et un supporter inconditionnel de l'équipe de France"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Invité de Lionel Rosso dans l'émission "Face aux auditeurs" diffusée dimanche soir sur Europe 1, Luis Fernandez a livré ses impressions sur l'équipe de France sous Didier Deschamps.
FACE AUX AUDITEURS

Joueur de l'équipe de France de 1982 à 1992 et vainqueur de l'Euro 1984 avec les Bleus, Luis Fernandez garde évidemment un œil sur l'actualité des Bleus de Didier Deschamps. Victorieuse vendredi soir en Islande 1-0, la France affrontera la Turquie lundi soir au Stade de France dans le cadre des qualifications pour l'Euro 2020.

>>> FACE AUX AUDITEURS - Écoutez Luis Fernandez sur Europe 1, dimanche de 20 heures à 21h15

Interrogé par l'un de nos auditeurs au sujet de la qualité du jeu produit par les Bleus au regard du potentiel des champions du monde 2018, Luis Fernandez déclare : "On peut être déçu par moment. Mais depuis que Didier a repris cette équipe (en 2012, NDLR), elle nous donne de la joie et du plaisir."

Pour Fernandez, "le plus important est de gagner"

Partisan du jeu prôné par Didier Deschamps, Luis Fernandez prend la défense de son ancien partenaire en équipe de France : "Pendant la Coupe du monde, j'ai toujours défendu le jeu de l'équipe de France. Le plus important est de gagner, de vous donner de la joie. C'est vrai que l'on attend plus, on aimerait les voir jouer par moment comme des Brésiliens, voir du beau jeu."

Concernant le match face aux Islandais, l'ancien joueur du PSG explique que "l'Islande n'était pas un adversaire facile. Certes, le jeu n'a pas été exceptionnel mais la France a gagné et pris les trois points. Lundi soir, il y aura ce match face à la Turquie. Ils termineront remarquablement bien le travail et cette équipe se qualifiera pour le championnat d'Europe."

60 matches en bleu

Pour l'ancien international, "l'évolution du football fait que toutes les nations grandissent, progressent et travaillent". Et Luis Fernandez rappelle les expériences passées du Mondial 2014 au Brésil, conclu par une élimination en quart de finale face à l'Allemagne, ou encore de la finale de l'Euro 2016 perdue face au Portugal avant le succès que l'on connaît lors de la Coupe du monde 2018.

Né en Espagne mais arrivé en France à 6 ans, Luis Fernandez continue de montrer son attachement à cette tunique bleue "portée soixante fois". "Quand je regarde les matches de l'équipe de France, je suis toujours un supporter inconditionnel. J'ai vécu des grands moments avec la génération de Michel Platini et je continue à suivre cette équipe."

Europe 1
Par François Dujarrier